Les premiers vélos à hydrogène débarquent à Saint-Lô

Les premiers vélos à hydrogène débarquent à Saint-Lô

D’abord réservés à certains employés, les vélos à hydrogène de Pragma Industries seront proposés aux touristes à compter du printemps 2018.

Ce lundi 11 décembre, la PME Pragma Industries a mis en service à Saint-Lô ses premiers vélos électriques à hydrogène.

« Nous en livrons vingt aujourd’hui dans la Manche, dix pour Saint-Lô et dix pour Cherbourg. Quarante autres seront livrés dans les prochains jours à la communauté d’agglomération Pays basque, à celle de Chambéry et en Ariège » a précisé Christophe Bruniau, responsable commercial au sein de Pragma Industries, annonçant des perspectives de « plusieurs centaines de vélos » pour l’année 2018 en France et à l’export. « Nous sommes assaillis de demandes » a-t-il souligné.

A Saint-Lô, les vélos à hydrogène seront dans un premier temps utilisés par les employés de l’hôpital et par Lecapitaine, une entreprise de 800 salariés. Ils seront ensuite proposés d’avril à octobre aux touristes. Expérimental, ce premier déploiement est financé par l’ADEME et les collectivités locales et affiche un coût global de plus de 700.000 euros.  

Rechargeable en quelques minutes grâce à de petits réservoirs interchangeables, les vélos à hydrogène de Pragma Industries nécessitent une station de ravitaillement spécifique. Compacte, celle-ci fabrique sur place son hydrogène à partir de l’électrolyse de l’eau. Un dispositif qui pourrait intéresser bon nombre de collectivités mais à condition que les tarifs diminuent. Actuellement, les vélos à hydrogène de Pragma Industries sont vendus 7500 euros. Un prix que l’entreprise entend diviser par deux d’ici à 2020. 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post