En Allemagne, les ventes de vélos électriques ont bondi en 2017

En Allemagne, les ventes de vélos électriques ont bondi en 2017

Avec 720.000 vélos électriques vendus, le marché allemand enregistre une croissance de 18 % par rapport à 2016.
 
Sur les quelque 3.85 millions de vélos vendus à travers l’Allemagne, les vélos électriques représentent désormais près de 19 % des ventes de cycles. Une part qui devrait encore augmenter au cours des années à venir. Selon l’association allemande ZIV, les vélos électriques pourraient représenter 23 à 25 % du marché, soit près d’un million d’unités écoulées par an, au cours des prochaines années. A plus long terme, ZIV s’attend à voir les ventes de vélos électriques grimper à 1.350.000 unités par an, soit 35 % de pars de marché.
 
Sur les 720.000 vélos électriques vendus en Allemagne en 2017, 99 % étaient des modèles configurés en 250 W avec une assistance limitée à 25 km/h, soit la législation du VAE, tandis que les 1 % étaient des « speed bikes », des modèles capables de grimper jusqu’à 45 km/h mais nécessitant une assurance et le port du casque.
 
Au niveau de segments, les vélos électriques urbains ont représenté 38.5 % des ventes, suivis par les modèles trekking (35.5 %), les VTT électriques (21.5 %) et les vélos-cargos électriques.



Succès du « made in Germany »

Si la fabrication de cycles classiques a reculé l’an dernier en Allemagne, celle de vélos électriques a légèrement progressé. Avec 470.000 vélos électriques assemblés en Allemagne, dont 290.000 réservés à l’export, la production a grimpé de 50 % par rapport à 2015 où les volumes se limitaient à 310.000 unités. En 2017, les Pays-Bas ont été les plus friands du « made in Germany », s’accaparant 24% des exportations allemandes, soit 69.600 unités. Second marché d’importance pour les vélos électriques allemands, la France arrive en seconde position avec 16 % de volume, soit 46.000 unités importées.
 
Du côté des importations, 640.000 vélos électriques ont franchi la frontière allemande l’an dernier, soit 12 % de plus qu’en 2016. Contre toute attente, le principal exportateur de vélos électriques vers l’Allemagne est la Hongrie avec 22 % du marché, la Chine et le Vietnam se partageant la seconde place avec 16 % du marché.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également