Arc Vector : la moto électrique premium renait de ses cendres

Arc Vector : la moto électrique premium renait de ses cendres

Déclaré en faillite en 2019, le constructeur britannique Arc Vehicle est de retour sur le devant de la scène pour relancer la Vector, une moto électrique au positionnement ultra-premium.

La vie d’un constructeur est parfois pleine de rebondissements. Arrivé en grande pompe dans le monde de la moto électrique en 2018, Arc Vehicle faisait sensation au salon EICMA avec la Vector, une moto électrique associant hautes performances et design futuriste. Promise à un bel avenir, la jeune marque avait pourtant mis la clé sous la porte l’année suivante, en proie à des difficultés financières avec ses investisseurs.

L’histoire n’est pourtant pas terminée puisque Mark Truman, le fondateur d’Arc, a indiqué avoir racheté la marque pour mieux la relancer. « J'ai décidé d'acheter les actifs moi-même il y a quatre mois. Le projet était allé trop loin et avait été trop bien accueilli pour que je ne le poursuive pas. Le soutien mondial que nous avons reçu des gens était étonnant et ne m'a vraiment laissé aucune autre option » a-t-il déclaré.

Une moto électrique unique en son genre

Dessinée par un ancien design de Jaguar, l’Arc Vector ne ressemble à aucune autre. Animée par un moteur électrique de 95 kW (127 ch), elle promet 200 km/h de vitesse maximale pour un 0 à 100 km/h abattu en seulement 3,2 secondes.

Cumulant 16,8 kWh de capacité, la batterie autorise jusqu’à 436 km d’autonomie en cycle urbain et se recharge en seulement 45 minutes sur une borne rapide en courant continu (DC).

Outre son design et ses performances exceptionnelles, la moto électrique d’Arc se distingue également par certaines fonctionnalités inédites. Le constructeur a notamment travaillé sur une gamme d’accessoires permettant de mieux communiquer avec le conducteur. Au programme : une veste à retour haptique fournissant une série d’avertissements et un casque doté d’un dispositif d’affichage tête haut projetant une partie des informations dans la visière.

En matière de prix, le positionnement est ultra-premium. A l'époque de la présentation du modèle, le constructeur britannique annonçait un tarif de 90.000 livres, soit 99.000 euros au cours actuel.

Premières livraisons en 2021 ?

A ce stade, Mark Truman ne dit pas si le projet sera repris à l’identique ou modifié. « Sans la pression d'une grande entreprise, nous prenons les choses un peu plus lentement maintenant. Les premiers vélos seront livrés à leurs clients dans 12 mois » a-t-il indiqué, précisant que les 10 premiers clients bénéficieront d’une série « très spéciale ». Affaire à suivre !


 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également