Batteries : CATL s'attaque au marché du vélo électrique

Batteries : CATL s'attaque au marché du vélo électrique

Très présent sur le segment de la voiture électrique, le groupe chinois CATL diversifie ses activités et annonce le lancement d’une entreprise commune dans le domaine des batteries pour vélos électriques.

Figurant parmi les plus grands producteurs mondiaux de cellules, CATL s’attaque au marché du vélo électrique. A l’occasion d’une conférence de presse, le géant chinois a annoncé son association avec Hellobike, une startup spécialisée dans le vélo en autopartage. Communément, les deux sociétés vont investir 1 milliard de yuans (144 millions de dollars) pour le l’ensemble d’une joint-venture dans le domaine des batteries pour vélos électriques.

Selon les termes de l’accord, l’idée est de mettre en place à l’échelle nationale un dispositif d’échange de batteries permettant aux utilisateurs de remplacer facilement leurs batteries lors de leurs déplacements. Un marché à fort potentiel. En Chine, plus de 250 millions de vélos électriques sont en circulation.

Pour CATL, l’idée est avant tout de parvenir à diversifier ses activités pour mieux faire face à la morosité du marché de la voiture électrique. Selon les statistiques de l'Association chinoise des constructeurs automobiles, les ventes de véhicules « nouvelles énergies » se sont établies à 100 400 en mai, soit une croissance de seulement 1,8% sur un an. A cela s’ajoute la concurrence accrue des autres acteurs. Quatrième fabricant mondial de batteries, a récemment son intention de fonder une joint-venture de 188 millions de dollars avec le constructeur chinois Geely afin de produire et de vendre des batteries sur le marché chinois.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post