Cake Ösa : le surprenant scooter électrique suédois

Cake Ösa : le surprenant scooter électrique suédois

Révélé à Milan à l’occasion du salon EICMA, le nouveau modèle de Cake se distingue par son aspect particulièrement épuré et ses multiples possibilités de personnalisation.  

S'il nous avait déjà habitué aux cadres minimalistes avec la KalkE, son premier modèle, le constructeur suédois Cake va encore plus loin avec sa dernière création que l’on pourrait croire tout droit sortie du jeu Meccano.

Baptisée Ösa, celle-ci affiche des choix esthétiques plutôt étonnants et arbore un look plus proche du scooter que de la moto électrique. Laissant clairement apparaitre son gros bloc batteries, celle-ci se caractérise par son cadre nu sur lequel il est possible d’ajouter une multitude d’accessoires. Transport des enfants, engin utilitaire pour les professionnels et artisans, véhicule de loisir… selon Cake, cette base « dépouillée » permet d’accueillir plus de 1000 configurations différentes, soit des possibilités de personnalisation quasi infinies.


45 ou 70 km/h

Une modularité que l’on retrouve également sur la partie technique. Cherchant à s’adapter au mieux aux besoins de ses clients, Cake propose deux versions de sa moto électrique : Ösa+ et Ösa Lite. Homologuée dans la catégorie des équivalents 50, la version Lite se contente d’un moteur électrique de 4 kW et d’une vitesse de pointe de 45 km/h tandis que la version « + » grimpe à 7 kW pour une vitesse maximale de 100 km/h.

Côté batteries, le constructeur offre également le choix avec deux configurations, 1,5 ou 2,5 kWh, pour une autonomie allant jusqu’à 100 km. Outre l'alimentation de l'engin, cette batterie peut également servir de source d'alimentation mobile et dispose notamment d'une sortie 12 volts.

Premières livraisons en mars 2020

Commercialisés aux prix respectifs de 4500 et 6500 euros, les Osa Lite et Osa + sont d’ores et déjà disponibles en précommande moyennant un premier versement de 200 euros. Les premières livraisons sont attendues à compter de mars 2020.

Reste à savoir si le nouveau modèle de Cake parviendra à trouver son public. Et vous, qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à partager vos impressions dans le fil de commentaires.

2 commentaires

  1. Avatar
    DDDD 07/11/2019 à 13:50

    je suis fan de ce genre de machine apparemment simple mais avec plein de combinaison pour s’adapter aux besoins du client . un vrai couteau suisse
    super

  2. Avatar
    Freakazoid 07/11/2019 à 15:50

    Intéressant effectivement cette approche modulaire. Et comme pour la Kalke, je suis plutôt client de ce genre de design minimaliste très scandinave.
    Par contre je ne sais pas comment ça marche en Suède, mais la position du siège bébé sur la photo, ça me semble un peu rock’n’roll, non ? :-)

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post