Comment le gouvernement compte booster les livraisons à vélo

Comment le gouvernement compte booster les livraisons à vélo

Un an après le lancement du plan vélo, le Gouvernement continue ses actions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre issus du transport de marchandises. Le plan national pour la cyclologistique prévoit 12 millions d’euros de certificats d’économie d’énergie pour accompagner l’essor des livraisons à vélo.
 

Rembourser jusqu’à 2 € par colis aux professionnels de la livraison

Accéléré par la crise sanitaire, le développement de la livraison en ville a un impact important sur la pollution de l’air. À Paris par exemple, le transport de marchandises ne représente que 15 à 20 % du trafic mais il génère 45 % des particules fines émises. Le ministère de la Transition écologique s’engage alors à favoriser le démarrage des activités de livraison à vélo, arguant que « la cyclologistique est une solution propre, rapide et qui demande peu d'espace logistique urbain ».

Cette solution « tout bénéf », comment l’accompagner ? En créant le dispositif ColisActiv, qui soutiendra les acteurs de la livraison par vélo cargo grâce à une aide financière étalée sur 3 ans. Le plan prévoit de financer jusqu’à 2 € par colis pour les 500 000 premiers en année 1, jusqu’à 1,30 € pour 1,5 million de colis en année 2, et 0,6 € pour 3 millions de colis en année 3.


 

Toutes les ZFE concernées dès juin 2021

C’est le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) qui financera ColisActiv. Aujourd’hui, 4 villes-tests bénéficient de ces aides, en contrepartie d’un cofinancement du dispositif. Celui-ci sera étendu dès le mois de juin à toutes les villes ayant mis en place une zone à faible émission (ZFE) : les métropoles de Grenoble, Lyon, Paris et le Grand-Paris, Aix-Marseille, Nice, Rouen, Toulon, Montpellier et Toulouse.
 

Une aide à l’achat en attente de vote et plusieurs CEE

Si la hausse des ventes de vélos cargos a été si importante en 2020 (+354 %), elle risque d’être exponentielle cette année, grâce à une nouvelle aide à l’achat de vélos cargos pour les professionnels, avec ou sans assistance électrique. Celle-ci dépend du vote favorable du projet de loi Climat & Résilience, et les modalités doivent encore être précisées.
 
Le programme CEE « Ma cycloentreprise » a pour objectif de faciliter la création de microentreprises dans le champ de l’économie sociale et solidaire pour favoriser l’emploi éthique et local. Le programme CEE V-logistique, actif jusqu’à fin 2021, permet de faciliter le prêt de vélos cargos à assistance électrique pour les professionnels qui souhaitent tester avant de se lancer.

De nombreuses initiatives qui devraient encore renforcer la popularité du vélo cargo pour toutes les livraisons en centre-ville.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également