Damon Motorcycles : le Tesla de la moto électrique

Damon Motorcycles : le Tesla de la moto électrique

Basée à Vancouver, la startup Damon Motorcycles annonce avoir reçu plusieurs centaines de commandes pour sa moto électrique aux caractéristiques et aux fonctionnalités uniques.

Révélé en janvier lors du CES de Las Vegas, l’Hypersport HS a su trouver son public. Vendue 24.996 $,  et complétée par une version « Premiere Edition Founders » commercialisée à 39.995 $, le modèle aurait reçu plusieurs centaines de précommandes. Un succès tel que Damon a décidé d'élargir la production de sa version "Edition Founders", au départ limitée à 25 exemplaires, en lançant deux nouvelles éditions aux caractéristiques identiques (seule la couleur change) : l'Artict Sun et la Midnight Sun. 



« Ce qui est vraiment excitant, c'est qu’environ 50% de tous ceux qui ont commandé une de ces motos ont moins de 40 ans - ce qui est vraiment surprenant en raison du prix et de la puissance », a déclaré le PDG de Damon, Jay Giraud, aux journalistes de Forbes. 

Nouvelle levée de fonds et rachat de Mission Motors

Pour financer ses développements, Damon confirmé la réalisation d’une nouvelle levée de fonds de 3 millions de dollars.

La startup a également annoncé avoir racheté les technologies développées par Mission Motors, une marque spécialisée dans la moto électrique dont les activités avaient cessé en 2015. De quoi permettre au constructeur d’avancer beaucoup plus vite dans ses projets.

Premières livraisons en 2021

S’annonçant comme la Tesla de la moto électrique, la Damon Hypersport associe un moteur de 160 kW à une batterie de 21,5 kWh dotée d'un système de refroidissement liquide. De quoi promettre une vitesse de pointe de 320 km/h, une autonomie de 300 kilomètres sur autoroute et une accélération de 0 à 100 km/h réalisée en moins de 3 secondes.

Au-delà de son fonctionnement 100 % électrique, l'Hypersport se caractérise par ses équipements de sécurité particulièrement avancés. Développé en collaboration avec BlackBerry et baptisé CoPilot, le système repose sur un ensemble de capteurs permettant à la moto d’analyser en permanence son environnement. Parmi les fonctionnalités annoncées figurent la détection d’angle mort ou encore les alertes anti-collision. Sur la route, le motard est averti des dangers grâce à la vibration des poignées.

Les premières livraisons sont attendues pour 2021. Les personnes ayant commandés la série limitée seront évidemment les premières servies.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post