Denso s'attaque au marché du vélo électrique

Denso s'attaque au marché du vélo électrique

Associé au fonds d’investissement Ininvest, l’équipementier automobile nippon Denso vient d’investir 20 millions de dollars au sein de Bond Mobility, une startup spécialisée dans le deux-roues électriques.
 
Peu à peu, le monde de l’automobile se rapproche de celui du deux-roues. Alors que Bosch compte déjà de nombreux projets dans le domaine du vélo et du scooter électrique et que Continental a récemment dévoilé ses projets dans le domaine du scooter électrique, c’est au tour de Denso de passer à l’offensive.
 
Détenu à 25 % par Toyota, le géant nippon a annoncé ce mercredi 1er mai avoir investi 20 millions de dollars dans Bond Mobility. Fondée en 2017, cette jeune startup basée en Suisse et aux Etats-Unis s’est spécialisée dans le vélo électrique en libre-service.
 
Baptisé Smide, le service exploité par Bond Mobility fonctionne en « free floating ». Similaire à Jump, racheté par Uber, le système est déployé à Berne et à Zurich. Comme à l’accoutumée, le dispositif est associé à une application mobile permettant aux utilisateurs de localiser et de réserver des engins à proximité.
 

Lancement aux US

Pour Bond, le soutien financier de Denso et Ininvest va notamment permettre d’élargir ses activités au marché nord-américain. Aux Etats-Unis, 40 % des déplacements inférieurs à 3 kilomètres sont aujourd’hui réalisés en voiture. Une véritable opportunité pour Bond qui souhaite rapidement y déployer ses deux-roues.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post