Domane + : un premier vélo de course électrique pour Trek

Domane + : un premier vélo de course électrique pour Trek

Equipé d’un système d’entrainement fourni par​ l’équipementier allemand Bosch, le vélo de course électrique de Trek serait en mesure de supporter les vitesses du Tour de France. 

Conçu à partir du cadre Domane, le Domane + fait partie des grandes nouveautés 2019 du géant américain. Développé sur une base carbone, le premier vélo électrique de route de Trek ne pèse que 17,9 kilos. Amovible, la batterie cumule 500 Wh de capacité et autorise jusqu’à 100 km d’autonomie. Elle alimente un moteur Bosch Performance Cruise capable d’offrir une assistance allant jusqu’à 25 km/h et piloté par un dispositif de commande Bosch Purion.

Sur la partie cycle, on retrouve une transmission monoplateau 11 vitesses SRAM Force 1, des freins à disque hydraulique et une béquille.

Disponible en un seul coloris bi-ton (Matte Black/Gloss Red), le vélo de course électrique de Trek est proposé à partir de 5.499 euros.

Trek Domane + : principales caractéristiques

Cadre Carbone OCLV Série 500, IsoSpeed arrière, douille de direction conique, batterie interne, freins à disque Flat Mount, axe traversant de 12 mm, acheminement interne des câbles, tige de selle Ride Tuned, fixations pour garde-boue masquées
 
Fourche Tube de direction et T de fourche en carbone Domane+, freins à disque à fixation Flat Mount, axes traversant de 12 mm
 
Roues Bontrager Paradigm Tubeless Ready compatible avec frein à disque, axe traversant 12 mm
 
Pneus Schwalbe G-One Allround, TL Easy, 700c35C 
 
Dérailleur SRAM Force 1, 11 vitesses
 
Pédalier
 
Praxis, carbone pour vélo électrique
 
Potence Bontrager Elite, 31,8 mm, 7 degrés, livré avec fixation pour compteur et feux
 
Freins Freins à disque hydraulique SRAM Force à fixation Flat Mount  
 
Batterie Bosch PowerTube 500 Wh
Display Bosch Purion Performance
 
Bosch Bosch Performance Cruise, 250 watt, 63Nm, 25 km/h
 
Poids 56cm - 17.19 kg / 37.89 lbs
 

1 commentaire

  1. Avatar
    j2c 27/01/2019 à 19:39

    Vous prétendez que ce vélo de course électrique de Trek serait en mesure de supporter les vitesses du Tour de France. Je vous signale que la vitesse moyenne d’un tour de France est plus ou moins 40 km/h. Or, l’assistance électrique va jusqu’à 25km/h. Apres, le vélo est tellement lourd par rapport à un vélo de course, que le pauvre cycliste à peine à atteindre la vitesse moyenne d’un peloton... A la rigueur, en roue libre dans une descente, sans doute le pourrait-il. Mais votre commentaire publicitaire est un mensonge !

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post