eBMX : quand le BMX passe à l'électrique

eBMX : quand le BMX passe à l'électrique

Sport cycliste à la fois extrême, technique et spectaculaire, le BMX passe à l’électrique. Aux Etats-Unis, ProdecoTech a développé un premier prototype qu’il cherche à financer via les plateformes communautaires.
 
Un BMX électrique. Vous en avez rêvé ? ProdecoTech l’a fait ! Ce fabricant américain basé en Floride a développé un prototype. Tout simplement baptisé eBMX, ce vélo électrique reprend les codes techniques du BMX auxquels il ajoute un ensemble de composants électriques. Implanté dans la roue arrière, le moteur électrique est proposé en deux variantes, 250W ou 350W, et assiste le pilote jusqu’à une vitesse respective de 25 ou 32 km/h.
 
Pour la batterie, le eBMX fait appel à une technologie Samsung et propose deux types de pack, 5.7 ou 8.7 Ah avec une tension de 25.9 V, et autorise entre 40 et 60 kilomètres d’autonomie. Celle-ci est très discrètement intégrée dans le tube du cadre.


 
Côté poids, ProdecoTech parvient à limiter la casse et annonce un poids total d’environ 16 kilos pour son eBMX, soit environ 4 de plus qu’un BMX classique.
 
Selle, guidon, pédalier etc… le eBMX peut évidemment être customisé à souhait selon les goûts du propriétaire.
 
ProdecoTech annonce des premières livraisons pour le mois d’avril 2017 et un prix de vente de 1399 $, soit environ 1340 euros.
 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également