EC-01 et EC-02 : deux scooters électriques inédits pour Yamaha

EC-01 et EC-02 : deux scooters électriques inédits pour Yamaha

Yamaha prévoit présentera un large éventail de nouveautés électriques au salon de l’automobile de Tokyo dont deux nouveaux scooters 100 % électriques.
 
Alors que le salon de Tokyo ouvrira ses portes à la fin du mois, Yamaha met les watts et annonce un programme particulièrement électrifié incarné par une série de concepts inédits.
 

Scooters électriques équivalents 50 et 125 cc

Du côté du scooter électrique, ce sont deux nouveautés qui sont annoncées par le constructeur. Il y aura tout d’abord le Yamaha EC-01, un équivalent 125 cc (photo ci-dessus). Doté de capacités de recharge rapide, il est présenté comme un engin idéal du quotidien.
 
Il est complété par le Yamaha EC-02 (photo ci-dessous). Plus compact, celui-ci s’apparente à un équivalent 50cc et se voit équipé d’une batterie amovible.

Moto trial électrique

Développée pour les applications Trial, la Yamaha TY-E n’est pas inconnue puisque la marque a déjà testé le prototype en compétition.
 
Piloté par Kenichi Kuroyama, le TY-E a participé aux éditions 2018 et 2019 de la coupe du monde de moto trial électrique.
 

Aussi du vélo

Disposant de sa propre gamme de moteurs et de batteries pour vélos électriques, Yamaha mettra en avant son savoir-faire à travers le concept YPJ-YZ.
 
Taillé pour la compétition, ce VTT électrique pourrait introduire les prochaines innovations du constructeur dans le domaine.  

 … et autres engins atypiques

Bien décidé à mettre en valeur l’ensemble de son savoir-faire, Yamaha présentera également à Tokyo d’autres concepts liés à la mobilité. Alors que le Yamaha Tritown s’apparente à une trottinette électrique à trois roues pour les déplacements du dernier kilomètre, les YNF-01 et JWX-1 PLUS + semblent davantage cibler le secteur de la mobilité réduite.

Des caractéristiques et des ambitions à préciser

Point commun à l’ensemble de ces nouveaux modèles : l’absence de fiche technique. Sur le scooter électrique, Yamaha pourrait faire appel au savoir-faire du taiwanais Gogoro avec lequel il a déjà un partenariat pour le EC-05. A moins que le constructeur ne cherche à développer ses propres composants. Quoi qu’il en soit, on espère que Yamaha sera moins avare en détails lors de la présentation des engins le 23 octobre prochain, date à laquelle ouvriront les portes du salon de l’automobile de Tokyo.

On espère aussi que la marque précisera ses ambitions commerciales, notamment dans le domaine du scooter et de la moto électrique. En attendant d’en savoir plus, une chose est sûre : une telle démonstration de force montre bien la volonté de Yamaha de ne pas rester inactif face à la montée en puissance de certains spécialistes tels que Niu ou Gogoro.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post