Essai Niu MQi+ Sport : le meilleur des petits scooters électriques urbains ?

Essai Niu MQi+ Sport : le meilleur des petits scooters électriques urbains ?

Figurant parmi les best-sellers de la marque chinoise, le Niu MQi+ associe design original et performances haut de gamme. Tient-il ses promesses dans la réalité ? La réponse dans notre essai !   

Si la plupart des grands constructeurs rechignent toujours à intégrer l’électrique au sein de leur gamme, certains outsiders en profitent pour investir le marché. C’est le cas de Niu. Géant de l’électrique en Chine où il a vendu plus de 245.000 scooters électriques au dernier trimestre, le constructeur est présent depuis quelques années. Présent sur les segments du 50 et 125 électrique et bientôt dans le domaine de la moto, Niu ne cesse de gagner des parts de marché. Mais que valent ces petits scooters ? Pour le découvrir, nous avons pu prendre en main le Niu MQi+.

Moteur Bosch et batterie Panasonic

Si Niu industrialise ses scooters électriques en Chine, il fait appel au savoir-faire de fournisseurs internationaux pour ses différents composants. Fourni par l’équipementier allemand Bosch, le moteur électrique développe 1400 watts de puissance. Il est logé dans la roue arrière.



Du côté de la batterie, le constructeur recourt à une technologie lithium-ion et des cellules fournies par Panasonic, groupe japonais qui collabore également avec Tesla dans le domaine des voitures électriques.



Amovible, le pack cumule environ 2 kWh d’énergie et vient se placer sous la selle. Muni d’une poignée, il se retire facilement pour être rechargé chez soi ou à la maison. Par le biais d’un chargeur externe un peu volumineux, la recharge dure 6 heures. Pour ceux bénéficiant d’un garage et d’une prise, la charge peut aussi être réalisée directement sur le scooter via un connecteur spécifique.



Digital et rétroéclairé, l’ordinateur de bord communique les principales informations du scooter. Outre la vitesse de pointe, le niveau de batterie est exprimé en pourcentage.

Au niveau des rangements, les possibilités sont très limitées. Monopolisé par la batterie, l’espace sous la selle ne permet même pas de ranger le volumineux chargeur. A l’avant, il y a un petit vide poche mais celui-ci n’est pas verrouillable.  Résultat : cadenas et chargeur doivent être embarqués dans le sac à dos. Niu offre toutefois la possibilité d’intégrer un top-case. Une alternative pratique mais qui tend à « casser » la silhouette et le côté sympathique de ce petit scooter.

Un scooter pour les Geeks

Ceux qui ont le téléphone greffé à la main ne pourront qu’apprécier le MQi+. Grâce à l’application Niu, il est possible de connecter le scooter à son smartphone. Le jumelage ne prend que quelques minutes et permet d’accéder à de nombreuses informations complémentaires. Il est notamment possible de suivre l’historique des trajets réalisés, l’état de charge de la batterie ou la position du scooter en temps réel. En matière de sécurité, l’utilisateur reçoit également des notifications automatiques dès lors qu’un mouvement inhabituel est détecté. 

Côté diagnostic, l’utilisateur peut également lancer un « check-up » de l’ensemble du scooter. Une opération qui facilite également la vie des revendeurs.

Au guidon

A l’usage, le scooter électrique propose deux modes de conduite. Alors que le mode 1 bride la vitesse à 20 km/h, le mode 2 permet d’atteindre les 45 km/h de vitesse maximale autorisée. Bien dosée et sans à-coups, l’accélération permet de s’insérer facilement dans les voies de circulation où de démarrer rapidement au feu rouge sans se faire talonner par les voitures qui nous suivent. De par son poids contenu à moins de 70 kilos, le MQi+ se révèle également très maniable.

En revanche, le petit scooter électrique de Niu pèche au niveau du confort. Assez dures, les suspensions ont du mal à gommer les aspérités de la route et le moindre revêtement accidenté entraîne des vibrations plutôt désagréables.

Une autonomie réelle satisfaisante

En matière d’autonomie le Niu MQi+ tient ses promesses. Partis avec une batterie chargée à 100 %, nous avons pu parcourir 60 kilomètres sur un trajet majoritairement urbain avec le mode 2 enclenché et les 90 kilos de notre essayeur. En fin de parcours, il nous restait 13 % d’énergie. De quoi estimer une autonomie réelle de l’ordre de 70 kilomètres dans les conditions de notre essai.

Attention toutefois au type de parcours emprunté. S’il dispose d’une capacité de franchissement correcte, le Niu MQi+ Sport et son petit moteur ont tendance à peiner dans les côtes. L’autonomie à surtout tendance à fondre comme neige au soleil. En abordant une montée un peu sévère, nous avons perdus plusieurs pourcents de la batterie après seulement quelques centaines de mètres parcourus.

A partir de 2699 €

Le prix du scooter électrique de Niu reste raisonnable. Avec sa batterie et une garantie de deux ans, il est proposé à 2699 € hors bonus écologique. S’il reste toujours plus cher qu’un modèle thermique équivalent, il sera possible d’amortir le surcoût rapidement grâce aux économies de carburant réalisées. Avec une recharge à moins de 30 centimes et des opérations de maintenance réduites, l’électrique est clairement imbattable au quotidien.

2 commentaires

  1. Avatar
    Diego 04/11/2020 à 14:17

    Bonjour,
    J’ai ce scooter depuis février 2019, et je voulais témoigner de mon expérience! J’ai fais +7000km.
    Cette marque sont des voleurs, le prix des pièces de rechange pour le moindre problème sont très élevés.
    Ça fait 5 mois que mon scooter est en SAV chez un revendeur officiel de NIU, après qu’il ait été vandalisé suite à un vol. J’en suis a plus de 1400€ de devis et les problèmes électriques ne sont pas régler... J’ai du changer le système d’alarme (180€), forcément le neiman (140€), le boîtier ÉCU (415€) le phare avant parce que les support en plastique se sont cassé (220€) + le carénage avant (230€)... +1100€ rien qu’en pièces NIU et là on me parle de changer l’intégralité du faisceau... Donc voilà, je ne vous le conseille pas du tout, et l’autonomie n’arrive jamais à 70km... 50 c’est déjà bien, et j’ai toute la data de la batterie et sa consommation a l’appuie pour affirmer mes propos.
    Les revendeurs sont mauvais, pas préparer aux différentes réparations. C’est le flou total pour les réparations de mon scooter et le service technique de NIU n’y mets vraiment pas du sien. Le revendeur m’a appelé pour que je leur amène mon chargeur de batterie après + de 2 mois...
    C’est dommage ça partait bien! Ou sinon soyez en tout risque +++, mais vous en viendrez à payer par an le prix du scooter...

  2. Avatar
    julien 17/11/2020 à 09:24

    Très bon petit scooter, j’ai le M+ depuis depuis septembre 2019 et j’en suis très satisfait pour mes trajets dans Paris (uniquement), avec un passager c’est par contre parfois un peu juste dans les accélérations.

    @Diego votre commentaire semble déplacé, c’est malheureux pour vous mais comment reprocher à la marque les tarifs des pièces si votre scooter a effectivement été volé et vandalisé et que vous n’aviez pas l’assurance adéquate ?

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également