Essai Twice Road : le scooter électrique à grande autonomie

Essai Twice Road : le scooter électrique à grande autonomie

Nouveau venu sur le segment des 50 électriques, le Twice Road se distingue par son système à double batteries intégré de série. Nous avons pu l’essayer dans les rues de la capitale.

Spécialiste de la distribution de deux-roues électriques avec plus de 300 références au catalogue, Weebot propose depuis quelques mois une gamme de scooters électriques qu’il commercialise sous sa propre marque : Twice. 
 

Deux batteries de série

Concurrent du Niu NQi sur le segment des scooters électriques équivalents 50cc, le Twice Road embarque un moteur électrique Bosch de 3 kW intégré à la roue arrière.



Côté batterie, il intègre de série deux packs de 1.56 kWh dotés de cellules Samsung. Placés sous la selle, ceux-ci peuvent être rechargés directement sur le scooter ou retirés pour être branchés chez soi ou au bureau. Au cumul, les deux packs dépassent les 3 kWh de capacité énergétique. Plutôt pas mal pour un petit scooter même si l’on regrette que les deux batteries ne soient pas interconnectées. Pour passer d’une batterie à l’autre, il faudra impérativement s’arrêter, ouvrir la selle et brancher le connecteur sur la seconde batterie. La manipulation est assez simple mais impose de stationner le scooter le temps de réaliser l’opération.



Sur la partie display, on retrouve un écran LCD de 7 pouces. La présentation est assez simple et permet d’afficher les principales informations. On retrouve ainsi le compteur de vitesse, une indication du mode de conduite utilisé ainsi qu’une jauge batterie avec une estimation de l’autonomie restante exprimée en pourcentage. Seul bémol : le compteur journalier qui se remet malheureusement à zéro à chaque redémarrage. Pour le côté pratique, on retrouve un petit port USB permettant la recharge des appareils nomades.



En matière de rangement, la présence des deux batteries condamne une grande partie de l’espace présent sous la selle. Pour compenser, le Twice Road intègre un petit top-case de série qui permet de loger facilement un casque.

La conduite

Monté sur des roues de 11 pouces et limité à 110 kg, le Twice Road est bien équilibré, la présence des freins à disque à l’avant comme à l’arrière se révélant plutôt efficace. En matière de confort, il y a de la place pour les jambes. La selle sera toutefois un peu juste pour accueillir deux grands gabarits.

Sur la conduite, trois modes sélectionnables permettent de paramétrer la puissance del’engin via une commande au guidon. C’est assez utile et permet à l’utilisateur de choisir entre un mode « 1 » pensé pour l’économie et l’autonomie et un mode « 3 » plus orienté vers la performance au détriment de la consommation. Au guidon, le passage d’un mode à l’autre est assez intuitif. Alors que le mode « 1 » conviendra à la plupart des situations, les modes « 2 » et « 3 » seront à privilégier pour démarrer plus vite à un feu rouge où s’insérer plus facilement dans les voies de circulation. Au compteur, la vitesse n’a jamais dépassé les 48 km/h lors de notre essai. Cela reste un 50 !



Autre point important : celui de l’autonomie qui semble conforme aux annonces du constructeur. Sur un parcours de 20 kilomètres, nous avons consommé environ 35 % de la batterie. De quoi laisser présager une autonomie réelle de l’ordre de 50-60 km dans les conditions de notre essai avec les 86 kilos de notre essayeur. A noter : cette estimation ne concerne qu’une seule batterie. Le Twice Road étant livré de série avec deux packs, approcher les 100 km d’autonomie réelle ne devrait pas poser de problème. Sous réserve de ne pas abuser du mode de conduite le plus puissant.

Un tarif bien placé

Hors bonus écologique et autres aides locales, le Twice Road s’affiche à un prix public de 3.599 € TTC. A savoir que Weebot propose à intervalles régulières des offres promotionnelles qui permettent de baisser le prix de l’engin ou de s’affranchir des frais d’immatriculation. Pour s’informer des remises en cours, le mieux reste d’aller faire un tour sur le site internet de l’enseigne.

Par rapport à son concurrent direct, le Niu NQi, proposé à partir de 2999 €, Twice Road est quelques centaines d’euros plus cher. Il se distingue toutefois par sa puissance légèrement supérieure (3 VS 2,4 kW) et par la présence d’une double batterie là où le modèle de Niu n’en propose qu’une seule.

Pour plus d'information, retrouvez toutes les caractéristiques du Twice Road sur le site de Wee-Bot.

1 commentaire

  1. Avatar
    ouiauscootelec 21/07/2020 à 12:11

    Le problème est que actuellement le bonus écologique ne prend en compte qu’une seule batterie ! J’ai un Niu NQI équivalent 125 donc avec 2 batteries de 1.5KW, donc 3KW pour que le scoot soit dans ses caractéristiques initiales normales. Mais pour le calcul du bonus une seule batterie n’est retenue, sinon le dépôt du dossier est rejeté ! Donc prime réduite de moitié.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post