Scooter électrique : Govecs prépare son entrée en Bourse

Scooter électrique : Govecs prépare son entrée en Bourse

Prévue cet automne, cette entrée en bourse permettra au fabricant de dégager de nouveaux fonds pour augmenter ses capacités de production, élargir sa gamme de produits et étendre son réseau de distribution.

Aujourd'hui très orientée vers le libre-service, Govecs fournit notamment le dispositif parisien Cityscoot. une orientation B2B que la marque souhaite progressivement orienter vers le B2B avec des produits plus ludiques. Dans ce cadre, Govecs a déjà fait l'acquisition d'ElMoto dans le courant de l'été.

Basée à Munich, en Allemagne, Govecs a été fondée en 2009 et compte quelque 10.000 scooters électriques en circulation sur le vieux continent, s'accaparant 60 % de parts de marché. S'il reste aujourd'hui relativement modeste en termes de volumes, le marché du scooter électrique devrait progresser de manière conséquente au cours des prochaines années. Selon les estimations, la croissance annuelle moyenne du segment serait de l'ordre de 25 % jusqu'en 2026.

Société florissante, Govecs a réussi à plus que doubler ses bénéfices sur l'année 2017 avec un résultat d'environ 15 millions d'euros. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2018, le constructeur annonçant un bénéfice prévisionnel de 24 à 28 millions d'euros. De quoi séduire les investisseurs lors de l'entrée en bourse du constructeur. Prévue dans le courant de l'automne, celle-ci doit permettre à Govecs de poursuivre d'accélerer ses investissements. 

Outre l'élargissement de sa gamme de produits, la marque compte notamment accroitre ses capacités de production. Basé à Breslau, en Pologne, l'usine du constructeur dispose déjà d'une capacité de production annuelle de 15.000 scooters électriques.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post