Face au COVID-19, GM débranche ses vélos électriques

Face au COVID-19, GM débranche ses vélos électriques

Fortement impacté par la crise du COVID-19, General Motors a décidé d’interrompre son projet de vélos électriques.
 
L’aventure n’aura été que de courte durée. En février 2019, General Motors créait la surprise en annonçant le lancement d’une gamme de vélos à assistance électrique baptisée ARIV. Celle-ci devait débarquer cette année sur certains marchés européens avec deux modèles au programme. Le compact Ariv Meld et le vélo électrique pliant Ariv Merge. Un duo plutôt haut de gamme annoncé à partir de 2800 € et lancé en juin dernier sur certains marchés européens.
 
Entre temps, le coronavirus est passé par là avec des pertes abyssales pour le constructeur. Résultat : General Motors a lancé un vaste plan d’économie, choisissant de couper court à son activité vélos électriques.  

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également