Govecs veut ressusciter le BMW C1 en version électrique

Govecs veut ressusciter le BMW C1 en version électrique

En se basant sur la technologie mise au point sur le BMW C1, Govecs compte lancer un scooter électrique équipé d’un dispositif de protection permettant de s’abstenir du port du casque. Lancement prévu en 2021.

Si le BMW C1 n’a pas connu de longue carrière, l’idée était plutôt bonne. Lancé en 2000, le BMW C1 disposait d’un système de protection qui reconstituait un véritable habitacle pour protéger l’utilisateur en cas de chute. Associé à des arceaux de sécurité et au port obligatoire d’une ceinture, le dispositif offrait un avantage de taille : celui de pouvoir s’affranchir du port du casque. Produit à près de 34.000 exemplaires, l’engin a été arrêté en 2003.

Dans un récent communiqué, Govecs indique avoir signé un contrat de licence avec BMW pour récupérer les droits et utiliser la technologie développée pour le C1. Pour le fabricant allemand, l’objectif est de lancer un scooter reprenant la même philosophie mais dans une version 100 % électrique. Dans son communiqué, Govecs évoque un modèle décliné en versions L1e et L3e. De quoi laisser présager deux déclinaisons : la première en équivalent 50 cc et la seconde en 125.

Outre le défi technique lié au développement du modèle, tout l’enjeu sera de parvenir à le faire homologuer pour une utilisation sans port du casque. "Le futur modèle de scooter électronique GOVECS associera plaisir de conduite, confort et sécurité maximale. En raison de l'énorme potentiel du marché, nous souhaitons commercialiser le produit dans le monde entier, tant dans le domaine des concepts de partage prospectifs pour les grandes villes que dans celui des consommateurs " a déclaré Thomas Grübel, le PDG de GOVECS, qui n’annonce pas encore de détails quant aux caractéristiques techniques et aux performances du modèle. 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post