Harley-Davidson Livewire : la moto électrique au rappel

Harley-Davidson Livewire : la moto électrique au rappel

Après un début de carrière plutôt mitigée, la première moto électrique d’Harley Davidson va devoir repasser en concessions. En cause : un défaut sur le chargeur embarqué susceptible d’entrainer des coupures de courant.

Officialisée ce mardi 20 octobre, la campagne de rappel concerne toutes les motos électriques produites par la marque entre le 13 septembre 2019 et le 16 mars 2020. Si elle ne précise pas le nombre de modèles concernés, la marque américaine estime qu’environ 1 % de ses motos pourraient subir des coupures intempestives en raison d’un défaut du logiciel contrôlant le système de charge embarqué.

« Le logiciel du système de charge embarquée (OBC) peut déclencher un arrêt du groupe motopropulseur du véhicule électrique, sans fournir d'indication raisonnable au pilote qu'une séquence d'arrêt a été lancée. Dans certains cas, le véhicule peut ne pas pouvoir être redémarré ou, s'il est redémarré, peut à nouveau s’arrêter peu de temps après » détaille le constructeur dans un document remis au NHTSA, organisme américain en charge de la sécurité routière.

Harley-Davidson devrait contacter les propriétaires concernés par le rappel dans les jours à venir. Aux Etats-Unis, deux solutions sont proposées : passer chez un concessionnaire local ou renvoyer directement la moto au constructeur. Dans ce second cas, les frais seront directement pris en charge par la marque. 

Si la mise à jour devrait remettre les choses en ordre, ce n’est pas la première fois qu’Harley-Davidson se heurte à un problème sur sa moto électrique. Fin 2019, le constructeur avait déjà été contraint de suspendre sa production quelques jours en raison d’un défaut lié à la recharge.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également