L’Inde veut électrifier l’ensemble de son parc de deux et trois roues

L’Inde veut électrifier l’ensemble de son parc de deux et trois roues

Afin de réduire la pollution et la dépendance du pays aux énergies fossiles, l’Inde songe à imposer l’électrique dès 2023 pour les rickshaws et à compter de 2025 pour les deux-roues.

Il n’y a pas qu’en Europe que la transition vers l’électrique est en marche. En Inde, des réflexions sont en cours pour électrifier progressivement l’ensemble du parc de deux et trois roues motorisés. Selon Reuters, l’idée des autorités indiennes est d’imposer l’électrique à l’ensemble des véhicules à trois-roues, dont les fameux rickshaws, dès avril 2023 avant d’étendre le dispositif à l’ensemble des deux-roues à partir d’avril 2025.

Pour accompagner cette transition, il est prévu de doubler le montant des subventions accordées aux rickshaws électriques afin d’aligner leur prix sur ceux des modèles à combustion.

En Inde, environ 21 millions de véhicules à deux et trois roues ont été vendus l’an dernier, ce qui en fait le plus grand marché au monde pour ce type de véhicules. À titre de comparaison, seuls 3,3 millions de voitures et de véhicules utilitaires y ont été vendus au cours de la même période.

Crédit photo : Pixabay

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post