Karmic Oslo : un étrange engin à mi-chemin entre vélo et mobylette électrique

Karmic Oslo : un étrange engin à mi-chemin entre vélo et mobylette électrique

Prenant des allures de petite mobylette électrique au look ultra-épuré, la Karmic Oslo fait appel au financement participatif pour pouvoir entamer sa production.  

Avec ses lignes ultra-épurées et son look futuriste, la Karmic Oslo aurait pu être conçue par les équipes d’Apple ou de Tesla. C’est pourtant bien d’un projet indépendant dont il est question.

Conçue par la startup américaine Karmic, la Oslo prend des allures de petite mobylette électrique. Il est toutefois catégorisé comme vélo électrique. Limité à 32 km/h – la vitesse maximale imposée sur le marché américain pour les vélos à assistance électrique – la Karmic Oslo reçoit une batterie de 480 Wh lui conférant une trentaine de kilomètres d’autonomie.

Côté motorisation, le système est aujourd’hui limité à 250 watts mais Karmic annonce déjà travailler sur une version 500 watts qui pourrait être lancée dans un second temps. A l'usage, l'utilisateur pourra également presser un bouton pour activer le moteur sans avoir à pédaler ce qui, en théorie, ferait sortir l'engin de la legislation encadrant les VAE.

Sur la partie cycle, le constructeur annonce la présence d’un cadre alu, de feux à LED et d’un système de freins à disque.  

Financement participatif

Si Karmic annonce aujourd’hui un prix de vente de 1.499 dollars pour son vélo électrique, la commercialisation du modèle dépendra du succès de la campagne Kickstarter lancée depuis quelques jours par le constructeur.

Destinée à lever des fonds pour financer la mise en production du modèle, celle-ci vise à récolter quelque 180.000 euros d’ici au 15 octobre 2019. Pour l’heure, Karmic est loin du compte. A l’heure de l’écriture de cette news (22 septembre), la marque a récolté moins de 20.000 euros.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post