Mobike : le géant du libre-service se lance dans le vélo électrique

Mobike : le géant du libre-service se lance dans le vélo électrique

Présent dans plus de 200 villes dans le monde, le spécialiste chinois du vélo en libre-service Mobike vient de révéler un premier modèle électrique.

Fort d’une flotte de plus 9 millions vélos en libre-service dans les rues, Mobike succombe aux charmes de la fée électricité. Originaire de Pékin, la société vient de présenter son premier vélo à assistance électrique. Un modèle conçu en partenariat avec Springtime, un centre de design néerlandais. Pour Mobike, il s'agit de répondre à la demande de utilisateurs, de plus en plus demandeurs de solutions électriques mais aussi de prendre de l’avance sur Ofo, l’un de ses principaux concurrents. 

« Nous pensons que les vélos électriques complèteront nos vélos d'origine et amélioreront encore la vie en ville en réduisant la dépendance aux voitures » a commenté Weiwei Hu, Président et fondateur de Mobike. Un système que le groupe expérimente déjà dans plusieurs villes chinois dont Guiyang, capitale de la province de Guizhou. Des projets pilotes aux résultats satisfaisants qui ont ont encouragé le groupe à développer son propre modèle.

Assistant l'utilisateur jusqu'à 20 km/h, le vélo électrique de Mobike revendique 70 kilomètres d'autonomie, soit largement de quoi couvrir les 3 à 5 kilomètres parcourus en moyenne par les usagers du service. Egalement disponible en version 100 % électrique, c'est à dire sans obligation de pédalage là où la legislation l'autorise, le vélo électrique de Mobike annonce 30 kilomètres d'autonomie.

Contrairement au Vélib, Mobike repose sur un fonctionnement sans stations fixes. Pouvant être récupérés et redéposés n’importe où dans une zone définie par l’opérateur, les vélos sont accessibles via une application mobile. En France, Mobike est présent depuis le début de l’année à Paris où il propose plusieurs centaines de vélos pour cinquante centimes la demi-heure. A ce stade,  le groupe ne précise pas si ces nouveaux vélos électriques seront amenés à investir la capitale. Affaire à suivre...


Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post