La moto électrique de Revolt débute sa commercialisation en LLD

La moto électrique de Revolt débute sa commercialisation en LLD

Déclinée en deux modèles - RV 300 et RV 400 - la moto électrique de Revolt est désormais officiellement commercialisée sur le marché indien où elle est proposée sous forme locative. 
 
Cette fois, ça y est ! Révélée il y a quelques semaines, la première moto électrique de Revolt devient réalité en Inde où elle vient d'entamer sa commercialisation dans certaines villes. Une façon pour la marque de répondre aux ambitions des autorités indiennes qui souhaitent électrifier l'ensemble des véhicules à deux et trois roues du pays
 

RV300 et RV400

La moto électrique de Revolt se décline en deux modèles. S'ils gardent un look strictement identiques, ils se distinguent surtout par leurs caractéristiques. Alors que la RV300 se contente d'un moteur électrique de 1,5 kW et d'une batterie de 2,7 kWh pou 65 km/h de vitesse de pointe et 80 à 150 km d'autonomie, la RV 400 va beaucoup plus loin. 
 
Capable d'atteindre 85 km/h de vitesse de pointe avec une puissance de 3 kW, la RV400 embarque une batterie de 3,24 kWh autorisant jusqu'à 156 kilomètres d'autonomie en une seule charge. Elle intègre également une fonctionnalité 4G qui permet d'activer un ensemble de commandes vocales via la technologie Google. Par exemple, il suffit simplement de dire 'Revolt Start' pour démarrer la moto. 
 
En termes de garantie, le constructeur annonce 8 ans sur la batterie. 
 
  Revolt RV300 Revolt RV400
Tension 60 V 72 V
Puissance 1,5 kW 3 kW
Vitesse max 65 km/h 85 km/h
Batterie 2,7 kWh 3,24kWh
Autonomie 80 - 150 km 156 km
Poids 101 kg 108 kg

Solution locative

Si il promet que sa moto électrique pourra à terme faire l'objet d'un achat intégral, le constructeur se limite pour l'instant à des formules en location longue durée. Avec un engagement de 37 mois, le prix du loyer mensuel de la Revolt RV300 débute ainsi à partir de 2999 roupies et celui de la Revolt RV400 à 3499 roupies, soit respectivement 38 et 44 euros. 
 
Pour l'heure, la commercialisation de la moto électrique de Revolt se limite aux villes de Delhi et de Pune, à nord et à l'ouest de l'Inde. Une façon de mieux canaliser les ventes avant de les étendre à l'ensemble du pays.

 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post