Ninebot S Max : le Segway de retour à prix cassé

Ninebot S Max : le Segway de retour à prix cassé

Disparu depuis l’été dernier, le Segway resuscite dans une version à la fois plus légère et plus abordable baptisée Ninebot S Max.

Ce n’était finalement qu’un au revoir. Alors que Segway annonçait il y a quelques mois l’arrêt de la commercialisation du mythique Segway PT, celui-ci est finalement de retour sous une forme beaucoup plus épurée.

Développé par le duo Segway-Ninebot, le Ninebot S Max reprend le principe des hoverboard déjà commercialisés par la marque. Il y ajoute le grand guidon typique des premiers transporteurs personnels de Segway.



Deux modes d’utilisation

En partie amovible, la colonne de direction autorise deux modes de fonctionnement. Lorsqu’elle est retirée, ce sont les jambes de l’utilisateur qui, appuyées contre le guidon, assurent la direction avec un principe similaire à celui de l’actuel Ninebot S.

Quand le volant est en place, l’utilisateur oriente l’engin en penchant le guidon vers la gauche ou la droite. Un fonctionnement plus instinctif qui renforce à la fois le confort et la stabilité. Au centre du petit volant, un écran permet de suivre la vitesse instantanée.

Un nouveau Segway plus léger et plus puissant

Considéré comme le successeur du Segway i2, le Ninebot S Max est à la fois plus léger et plus puissant. Totalisant 22,7 kilos sur la balance, l’engin est animé par deux moteurs électriques. La puissance cumulée atteint 4,8 kW en crête mais les performances ne sombrent pas dans la démesure. La vitesse de pointe reste ainsi limitée à 20 km/h, soit une valeur proche de celle de son prédécesseur.

Totalisant 432 Wh de capacité, la batterie offre une autonomie allant jusqu’à 38 km avec une charge.

Un nouveau Segway à prix léger

Considérablement moins cher que le Segway i2, dont le prix dépassait les 4000 euros, le nouveau Ninebot S Max est aujourd’hui annoncée à 849 dollars, soit moins de 700 € au cours actuel. Commercialisé via la plateforme Indiegogo, il entamera ses livraisons à compter du mois d’avril. Le marché nord-américain sera le premier à être servi.

Comme pour le Ninebot S, un kit GoKart pourra y être ajouté. Transformant l’engin en petit karting électrique, celui-ci débride la vitesse à 37 km/h mais avec une autonomie limitée à 25 km. Un équipement dont l’utilisation reste à réserver aux voies privées.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également