En Nouvelle-Zélande, l’armée teste des motos électriques à deux roues motrices

En Nouvelle-Zélande, l’armée teste des motos électriques à deux roues motrices

En envisageant l’adoption de motos électriques développées par UBCO, un constructeur local, l’armée néo-zélandaise prend un virage résolument écologique.

Conçu à l’origine comme un substitut moderne au classique « ag bike » (scooter agricole), le UBCO 2x2 utilise système électrique à deux roues motrices. Chaque moyeu de roue est équipé d’un moteur de 1000 watts, alimenté par un pack lithium-ion de 48 Ah et 50 volts, soit 2,4 kWh. Ce véritable véhicule électrique utilitaire, d’une autonomie de 120 km, peut transporter des outils et des travailleurs sur des trajets hors route. La marque elle-même le qualifie de petit SUV à deux roues ! Agriculteurs, chasseurs, livreurs du monde entier l’utilisent déjà, alors pourquoi pas les militaires ?

Aussi performants et moins dangereux que des modèles thermiques

Le lieutenant-colonel Brad Gallop affirme que le 2x2 d'UBCO présente certains avantages par rapport aux modèles thermique. « Il est silencieux, ne dégage pas de gaz d'échappement, et n’est pas alimenté par des liquides hautement inflammables. » M. Gallop a également déclaré que ces nouveaux véhicules seront plus simples à entretenir, avec des exigences de formation moins élevées qu'une moto standard.

L'armée de terre, la marine et l'armée de l'air néo-zélandaises testent quatre motos électriques d'UBCO cette année, les évaluant pour « la reconnaissance et la surveillance, la sécurité des aérodromes et d'autres rôles de transport ».

L’armée néo-zélandaise pionnière de la modernité

Ce n’est pas la première fois que des militaires essaient des deux-roues plus légers. L'armée américaine a utilisé des Kawasaki KLR650 pendant des années, modifiées par Hayes Diversified Technologies pour fonctionner au diesel. Avant cela, les Marines utilisaient des KLR250 pour des missions de reconnaissance. Avec l’UBCO 2X2, la Nouvelle-Zélande adopte une approche encore plus moderne et surtout plus écologique. Un exemple qui devrait bientôt être suivi par d’autres nations.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post