La police de Londres expérimente les scooters à hydrogène de Suzuki

La police de Londres expérimente les scooters à hydrogène de Suzuki

A Londres, la police métropolitaine vient d'entamer les essais d'une flotte de scooters à hydrogène fournie par Suzuki. Une première en Europe.

Présenté comme le premier scooter à hydrogène à avoir compléter tous les tests d’homologation européens, le Suzuki Burgman sera testé durant 18 mois pour différentes missions. Il doit permettre aux services de police londoniens de mieux appréhender son usage au quotidien avant d'envisager un éventuel déploiement à plus grande échelle. D'ici à 2020, les services de police de Londres souhaitent intégrer quelques 550 véhicules "zéro émission" au sein de leur flotte.

Non commercialisés à ce jour, les scooters à hydrogène mis à disposition par Suzuki restent encore des engins expérimentaux que la ville de Londres teste sous forme locative. Equipés d'outils télématiques, ils permettront également au constructeur japonais de recueillir toutes les données liées à leur utilisation. De quoi apporter de nombreuses améliorations techniques sur l’engin avant son éventuelle commercialisation.

Alimentés par des piles à combustible de 4 kW, les scooters à hydrogène de Suzuki disposent d'environ 120 km et peuvent se ravitailler en quelques minutes. Un gros avantages par rapport aux scooters électriques alimentés par des batteries qui peuvent nécessiter plusieurs heures de charge. 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également