Prime vélo électrique : 30 députés LREM appellent à son maintien

Prime vélo électrique : 30 députés LREM appellent à son maintien

S'adressant au premier ministre par l'intermédiaire d'une lettre commune, une trentaine de députés LREM appellent le gouvernement à poursuivre son dispositif d'aide à l'achat pour les vélos électriques. 

Censée être supprimée en 2018, la prime vélo électrique fait largement débat. Alors que les associations sont montées au créneau pour demander la poursuite du dispositif, une trentaine de députés LREM ont écrit au Premier ministre pour "réfléchir à d'autres dispositifs".

"Cet arrêt de la prime VAE sans rien proposer derrière serait à notre sens trop brutal à un moment où il est nécessaire d'envoyer des signaux forts sur le développement du vélo et des mobilités actives"  a commenté le député LREM Matthieu Orphelin.

Dans une lettre commune, les députés mettent le gouvernement face à ses propres contradictions : inciter à sortir du "tout voiture" d'un côté et abandonner le bonus vélo électrique de l'autre.

Demandant la poursuite du dispositif, dont l'arrêt est prévu au 31 janvier 2018, les députés suggèrent de nouvelles modalités d'attribution, notamment vis à vis des revenus et de la zone géographique des bénéficiaires. Une façon de priviligier les plus faibles revenus et certains territoires où les problèmes de congestion sont importants.

"Il faut que l'Etat continue à montrer que le développement des mobilités actives est une priorité et cela passe par des dispositifs qui doivent être revus et mieux centrés" souligne Matthieu Orphelin qui a "très bon espoir" de voir le gouvernement revenir sur sa décision. Affaire à suivre...

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post