Vélo et confinement : les magasins de cycles restent-ils ouverts ?

Vélo et confinement : les magasins de cycles restent-ils ouverts ?

Alors que la France entame ce vendredi 29 octobre une nouvelle période de confinement d’au moins 4 semaines, de nombreux commerces jugés « non essentiels » doivent baisser leur rideau. Les magasins de cycles sont-ils concernés ? Explications…
 
Annoncée ce mercredi 27 octobre par le Président de la République, la nouvelle phase de confinement est entrée en vigueur ce vendredi 29 octobre. Alors que les français sont invités à rester chez eux, de nombreux commerces sont contraints à la fermeture. Outre les bars et restaurants, l’ensemble des magasins annoncés comme « non essentiels » ne pourront plus accueillir de public. C’est le cas pour les concessions automobiles mais aussi pour l’ensemble des magasins de deux-roues. Qu’il s’agisse de vélos, de scooters ou de motos, l’ensemble des enseignes restera fermé au moins jusqu’au 1er décembre.  
 

L’entretien et la réparation toujours possibles

Comme au printemps, le gouvernement dresse une liste des commerces qui seront autorisés à ouvrir durant la période. Outre les indispensables magasins à vocation alimentaire, les activités liées à la « réparation de motocycles et de cycles » pourront se poursuivre normalement.

Si vous savez un pépin sur votre vélo ou votre scooter électrique, vous aurez donc la possibilité de passer en magasin (de préférence sur rendez-vous).



La vente en ligne autorisée

S’il vous sera impossible de vous rendre dans un magasin pour découvrir et tester les derniers modèles du moment, les plus pressés pourront passer par la vente en ligne.
 
Plusieurs enseignes spécialisées ont d’ores et déjà indiqué que leurs services restaient disponibles tout au long du confinement. C’est notamment le cas de Go2roues. Spécialiste du scooter et de la moto électrique, l’enseigne indique avoir quelque 350 véhicules en stock dont elle peut assure la livraison dans toute la France.
 

Pensez à l’attestation pour vos déplacements !

Pour celles et ceux se rendant au travail en vélo électrique ou en scooter électrique, pensez à faire remplir l’attestation à votre employeur.
 
Si vous souhaitez vous balader au guidon de votre deux-roues, les déplacements restent très limités. Comme au printemps, les balades quotidiennes ne pourront excéder une heure et seront limitées à un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile. Certaines exceptions pourront justifier des déplacements plus longs mais, une fois encore, l’attestation sera obligatoire.
 
L’ensemble des documents peut être téléchargé sur le site internet du ministère de l’intérieur. En cas de contrôle et sans justificatif, l’amende est fixée à 135 euros et pourra aller bien au-delà en cas de récidive.

1 commentaire

  1. Avatar
    patinier 03/11/2020 à 10:21

    est-ce-que je peux aller voir ma mère qui a 93 ans qui vit seul à 45 km de mon domicile avec comme moyen de locomotion mon vélo de course.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également