Schaeffler Bio-Hybrid : le vélo électrique à quatre roues achève ses premiers essais

Schaeffler Bio-Hybrid : le vélo électrique à quatre roues achève ses premiers essais

Issu d’un premier concept présenté en 2016, le Bio-Hybrid vient d’achever avec succès ses premiers tests. Une étape préalable à la mise en production des premiers modèles, prévue pour fin 2020.

A mi-chemin entre la voiturette et le vélo électrique, le Bio-Hybrid est ce que l’on pourrait appeler un ORNI : un Objet Roulant Non Identifié. Conçu par Schaeffler Bio-Hybrid, une filiale du groupe Schaeffler, l’engin adapte les bases du vélo à assistance électrique sur un petit véhicule urbain à quatre roues. Une solution de micro-mobilité que la société allemande compte proposer aussi bien au grand public qu’aux professionnels.

Equipé d’un toit et d'un pare-brise, le véhicule peut accueillir deux passagers dans sa version classique et jusqu’à 1500 litres de chargement dans sa variante cargo. Dans sa version utilitaire, l’engin autorise de nombreuses adaptations : livraison du dernier kilomètre, transport frigorifique etc…

Mise en production pour fin 2020

Particulièrement compact, le bio-hybrid ne prend qu’un tiers d’une place de stationnement d’une petite voiture et ne nécessite pas de permis de conduire dans la plupart des pays. Assimilé à la législation du vélo électrique, l’engin est équipé de pédales et d’un système d’assistance accompagnant l’utilisateur jusqu’à 25 km/h. A ce stade, le constructeur ne communique toujours pas les caractéristiques détaillées du modèle.

Au total, plus de 80 utilisateurs ont déjà pu tester l’engin dans des conditions d’utilisation variées. Une façon pour le constructeur de réaliser les derniers réglages avant l’industrialisation du modèle, prévue pour fin 2020. 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post