Scooters électriques : les nouveautés attendues en 2020

Scooters électriques : les nouveautés attendues en 2020

Equivalents 50 ou 125 cc, eBike Generation revient sur les principales nouveautés prévues sur le marché du scooter électrique en France en 2020.

Si 2020 sera une grosse année pour la voiture électrique, le scooter n’est pas en reste. Bien plus discret que son cousin à quatre roues, le segment n’en demeure pas moins en forte augmentation. De quoi inciter constructeurs et importateurs à étoffer leur offre.

Askoll Dixy

Dernier né de la gamme de l’italien Askoll, le Dixy a été révélé en novembre dernier au salon EICMA.



Classé dans la catégorie des équivalents 50, le Dixy se décliné en deux versions. Alors que la première se contente d’un moteur de 1,5 kW et d’une batterie de 1,045 kWh pour une autonomie limitée à 45 km, la seconde grimpe à 2,2 kW de puissance et 2,090 Wh de capacité et voit son autonomie portée à 70 kilomètres.

Attendu à l’été 2020, le nouvel Askoll Dixy débutera à un prix de 1990 €.

Eccity Model 3

Développé par la PME grassoise Eccity Motocycles, l’Eccity Model 3 entamera ses premières livraisons dans les toutes prochaines semaines.


Animé par deux moteurs électriques répartis entre les deux roues arrière, le modèle cumule jusqu’à 14 kW de puissance en crête et peut atteindre jusqu’à 110 km/h de vitesse maximale. Côté batterie, le pack cumule 6 kWh pour une autonomie annoncée à 100 km.

Principalement destiné aux flottes des entreprises et des collectivités, l’Eccity Model 3 est commercialisé à partir de 10.000 €.

Kymco Agility et Like EV

Viendra ou ne viendra pas ? En matière de scooter électrique, la stratégie de Kymco apparait de plus en plus floue. Alors qu’elle devrait lancer l’an prochain sa première offre branchée avec le Kymco Agility électrique et le Kymco Like EV, la marque taiwanaise reste discrète en matière de communication. Qui vivra verra…

Niu

Entièrement renommée lors de la dernière édition du salon EICMA, la gamme Niu accueillera pas moins de trois nouveaux modèles en 2020. Dans la réalité, il s’agira de nouvelles déclinaisons de versions existantes.

Le Niu M+, désormais Niu MQi+, s’enrichira ainsi d’une version GT à la vitesse maximale portée à 70 km/h grâce à un nouveau moteur de 3 kW . Idem pour le Niu NQi avec l’apparition d’une version GTS capable d’embarquer jusqu’à 4 kWh de batteries.

Dans la catégorie des équivalents 50, le Niu UQi sera complété par une version « GT » à la capacité batterie doublée (2 kWh).

Orcal E2

Importée par la DIP sous la marque Orcal, la gamme eCooter s’enrichira d’un nouveau modèle en 2020. Décliné en 50 et 125 cc, l’Orcal E2 se distingue notamment par la possibilité d’intégrer un second pack batteries. A la première batterie de 64V – 30 Ah (1,92 kWh) peut ainsi s’ajouter un second pack de 20 Ah (1,28 kWh), pour une autonomie totale de 150 km.



En France, le prix de l’Orcal E2 débute à partir de 3595 € pour la version classique et à partir de 4395 € pour la déclinaison 125, baptisée Orcal E2R.

Peugeot e-Ludix

Plus de 20 ans après le lancement du célèbre Scoot’Elec, le Peugeot Ludix électrique incarne la nouvelle offensive de la marque au lion sur le segment du scooter électrique.



Attendu en début d’année, le modèle se classe dans la catégorie des équivalents 50 cc et fait appel à une technologie fournie par l’équipementier Bosch. Mariant un moteur de 3 kW à une batterie de 1,6 kWh, le scooter de Peugeot autorise jusqu’à 45 km/h de vitesse maximale et 50 kilomètres d’autonomie.

Egalement décliné en version « pro », le e-Ludix s’affiche à un tarif particulièrement attractif. Si l’offre en achat intégrale, facturée 3490 € hors bonus, n’a pas de quoi faire tourner les têtes, la solution LLD à 99 €/mois s’avère bien plus intéressante.

Piaggio Vespa électrique version 125

Discrètement annoncée lors du salon EICMA, la version 125 du Piaggio Vespa Elettrica sera introduite sur le marché en 2020.



Promettant jusqu’à 70 km/h de vitesse de pointe, le nouveau modèle semble conserver les mêmes caractéristiques que la version 50 qui associe un moteur de 4 kW à une batterie de 4,2 kWh. En mode Power, qui permet d’atteindre la vitesse maximale, le constructeur annonce jusqu’à 70 km d’autonomie.

Seat e-Scooter

Fer de lance de l’activité micro-mobilité du groupe Volkswagen, Seat lancera son premier scooter électrique en 2020.



Conçu en partenariat avec Silence, cet équivalent 125 associe un moteur électrique de 7 kW (11 kW en crête) à une batterie amovible de l’ordre de 5 kWh autorisant jusqu’à 115 km d’autonomie.

Le prix du Seat e-Scooter devrait tourner autour de 6000 euros. Une offre en achat intégral qui devrait être accompagnée de solutions en leasing bien plus accessibles.

Silence S03

Désireuse d’accélérer son offensive dans l’Hexagone, la marque espagnole Silence lancera en 2020 son tout premier scooter électrique à trois roues. Basé sur une technologie issue du S01, le Silence S03 sera disponible en équivalent 50 (4 kW) et 125 cc (8 kW) avec une vitesse de pointe allant jusqu’à 80 km/h.



Proposé de base avec une batterie de 4 kWh autorisant entre 90 et 140 km d’autonomie selon la version, le trois-roues électrique espagnol pourra aussi être équipé d’un pack additionnel de 2 kWh. Avec une capacité totale portée à 6 kWh, l’autonomie pourra grimper jusqu’à plus de 200 km.

En termes de prix, comptez un tarif de départ de 11.790 €.

Super Soco CPx

Grosse nouveauté du constructeur chinois à EICMA, le Super Soco CPx débarquera dans nos contrées à compter de mai 2020.



Appelé à compléter le Super Soco CU-X, cet équivalent 125 embarque un moteur Bosch de 4 kW (6 kW en crête). Grimpant jusqu’à 90 km/h de vitesse maximale, celui-ci est alimenté par deux batteries amovibles autorisant jusqu’à 140 km d’autonomie en une seule charge.

Côté prix, comptez 4290 € pour le modèle avec une batterie et 5290 € pour la version à double batteries.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également