Les scooters électriques Peugeot entrent au Palais de l'Elysée

Les scooters électriques Peugeot entrent au Palais de l'Elysée

Récemment intégrés à la flotte de l’Elysée, ces deux Peugeot e-Ludix figurent parmi les premiers déploiements du constructeur dans l'Hexagone. 

En pratique, ces deux scooters électriques ne serviront pas aux escapades présidentielles mais à transporter petits paquets et documents entre les différents sites de l’Elysée. Un déploiement qui fait également office de test. En cas de succès, d'autres scooters électriques pourraient être commandés pour renforcer la flotte. 

Si l’intégration de cette flotte électrique est une première, la collaboration entre les équipes de Peugeot et le Palais de l’Elysée ne date pas d’hier. « Avec l'Elysée, on se parle régulièrement. Ils ont un déjà un trois-roues de Peugeot Metropolis dans leur flotte. On leur présente nos nouveautés, et on savait qu'avec un scooter électrique comme le nôtre, ils seraient sûrement intéressés » détaille Candice Robert, Directrice de la communication chez Peugeot Motocycle.

Lancement début 2020

Assemblé en Inde par Mahindra, le Peugeot e-Ludix incarne la nouvelle offre électrique de la marque au lion. Equivalent 50 cc animé par un moteur et une batterie amovible fournis par l’équipementier allemand Bosch, le petit scooter électrique autorise 45 km/h de vitesse maximale et promet jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie en une seule charge.

En France, ses livraisons commenceront début 2020 pour les particuliers avec une offre sans apport débutant à 99 euros par mois. Les entreprises pourront également accéder à une version e-Ludix Pro dont la commercialisation interviendra un peu plus tard dans l'année. 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post