Des scooters électriques Peugeot en libre-service à Anvers

Des scooters électriques Peugeot en libre-service à Anvers

Lancée dans la ville Belge d’Anvers le 25 août dernier, Poppy s’appuie sur une flotte de voitures et de scooters électriques partagés.
 
Fonctionnant sans station, Poppy repose sur le concept du « free floating », une application mobile dédiée permettant aux usagers de localiser et de réserver un engin à proximité. En fin d’utilisation, les scooters peuvent être redéposés n’important dans la « homezone » définie par l’opérateur.
 

Premier test pour Peugeot

Poppy avait déjà lancé 350 voitures écologiques à Anvers en janvier dernier et vient d’y ajouter 25 scooters électriques fournis par Peugeot. Après une phase de test, la flotte sera portée à 100 scooters partagés. Un positionnement multimodal qui permet à Peugeot Motocycles de tester pour la première fois son scooter électrique, le Genze 2.0, sur des applications libre-service.
 
Alimenté par une batterie lithium-ion amovible Lithium-ion de 2 kWh, le scooter électrique de Peugeot annonce a été développé en partenariat avec Genze, une marque du groupe indien Mahindra. Animé par un moteur électrique de 3.2 kW et classé dans la catégorie des équivalents 50 cc, le Peugeot 2.0 offre trois modes de conduite et autorise jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie.



25 centimes la minute

Comme pour les voitures, le paiement pour les scooters se fait à la minute. Le prix pour un scooter électrique est naturellement moins élevé. Comptez 25 centimes pour chaque minute de conduite et 10 centimes quand vous êtes garé mais que vous désirez maintenir la réservation pour la durée de votre choix.

À l’instar des voitures partagées, l’utilisation des scooters électriques ne requiert pas de frais d’inscription. Le tarif annoncé est par ailleurs « all inclusive », Poppy prenant en charge les frais d’entretien, de rechargement des batteries, d’assurance, etc.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post