SEB : de l'électro-ménager au vélo électrique

SEB : de l'électro-ménager au vélo électrique

A compter du mois de juillet, le groupe SEB débutera l’assemblage du nouveau vélo électrique Angell sur son site de Is-sur-Tille, en Côte-d'Or.
 
SEB c’est bien… et en vélo électrique c’est encore mieux ! La Société d'Emboutissage de Bourgogne (SEB) vient d’annoncer avoir été retenue pour assurer la fabrication d’Angell, un nouveau vélo électrique conçu par Marc Simoncini, l’un des fondateurs de Meetic.
 
« Dans le cadre d’un accord industriel et capitalistique, le Groupe SEB devient le partenaire industriel exclusif d’Angell. Le Groupe prendra en charge l’industrialisation et la fabrication des smart-bikes Angell dans son usine historique d’Is-sur-Tille (Côte d’Or) » a confirmé l’entreprise dans un communiqué publié ce dimanche 17 mai 2020. Employant aujourd’hui 200 personnes, le site prévoit la fabrication de plusieurs dizaines de milliers de vélos électriques chaque année. Une façon pour SEB de se diversifier de son activité historique.


 

Jusqu’à 70 km d’autonomie

Révélé fin 2019, le vélo Angell a été dessiné par le design français Ora-ïto. Ne pesant que 14 kilos avec sa batterie, il dispose de quatre modes d’assistance et promet jusqu’à 70 kilomètres d’autonomie en une seule charge.
 
Doté d’un écran tactile de 2,4 pouces et de fonctionnalités connectées permettant de relier son smartphone grâce à une application mobile, le vélo électrique Angell est commercialisé en France par l’intermédiaire du réseau FNAC. Plutôt haut de gamme, il est vendu à partir de 2690 €.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post