Le Solex électrique made in France fabriqué à Saint-Lô

Le Solex électrique made in France fabriqué à Saint-Lô

Désormais assemblé à Saint-Lô, l’emblématique Solex renait à travers plusieurs déclinaisons 100 % électriques. Objectif de production : 3500 unités la première année.

Propriété du groupe Easybike depuis quelques années, le mythique réalise son grand retour dans l’hexagone où il est désormais produit à Saint-Lô dans une nouvelle usine de 4000 m². Un retour aux sources annoncés il y a 4 ans par le groupe Easybike lors du rachat de la marque.
 

Objectif : 3500 unités la première année

Concrètement, les nouveaux vélos électriques Solex seront assemblés aux côtés de ceux de Matra dont Easibike a déjà produit quelques 8000 exemplaires. Pour Grégory Trébaol, le patron du groupe, l’objectif est de parvenir à en produire 3500 dès la première année avant une montée en puissance les années suivantes.
 
Au total, la gamme Solex 2017 se composera de trois modèles dont les prix s’étaleront entre 1800 et 3000 euros. Selon le site du fabricant, tous les modèles seront équipés de systèmes Bosch.
 
Quant au réseau de distribution, Easybike ambitionne de déployer entre 50 et 60 points de vente pour la marque Solex d’ici à la fin du mois de juin.

1 commentaire

  1. Avatar
    dekart 14/01/2017 à 18:15

    beaucoup trop cher pour esperer en vendre bcp. (sauf hipster ou afficionados de la marque)

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également