Super Soco CPX et TSX : deux nouveautés électriques pour EICMA

Super Soco CPX et TSX : deux nouveautés électriques pour EICMA

Associé sur un stand commun avec l’allemand eMax, Super Soco lève le voile à EICMA sur deux nouveautés 100 % électriques : un scooter électrique équivalent 125 nommé CPX et une moto électrique baptisée TSX.

Si les modèles électriques ne sont pas légion chez les constructeurs généralistes à EICMA, les marques spécialisées comblent largement le manque. C’est notamment le cas du chinois Super Soco qui célèbre à Milan l’arrivée de deux modèles inédits.

Super Soco CPX

Après une première incursion sur le segment du scooter électrique avec le CU-X, Super Soco s’attaque au segment du 125.

Partageant une grande partie de ses composants avec le V1S, une nouveauté présentée par l’allemand eMax dont nous vous reparlerons plus tard, le Super Soco CPX se classe dans la catégorie des équivalents 125cc. Animé par un moteur Bosch de 4 kW et 171 Nm intégré à la roue arrière, le scooter électrique de Super Soco annonce une vitesse de pointe de 90 km/h. Côté batterie, le CPX peut embarquer jusqu’à deux packs amovibles de 2,7 kWh (60V-45Ah) rechargeables en 3h30. De quoi annoncer une autonomie allant jusqu’à 140 km avec les deux batteries (à une vitesse moyenne de 45 km/h).

Outre la version « classique », le constructeur présente également une version cargo pour les professionnels de la livraison.

En Europe, le prox du CPx débutera à partir de 4,790 euros avec une seule batterie et à partir de 5990 € avec deux packs.

Super Soco TSX

Evolution de la TS sur un segment supérieur, la TSX fait également sa première apparition à EICMA. Animé par un moteur Bosch de 3 kW et 140 Nm intégré à la roue arrière, la nouvelle moto électrique de Super Soco reçoit une batterie de 1,8 kWh lui conférant jusqu’à 75 km d’autonomie.

Si le prix et les caractéristiques du modèle n’ont pas été révélés, un site allemand évoque un tarif de l’ordre de 3700 euros. Affaire à suivre…

1 commentaire

  1. Avatar
    Romain 07/11/2019 à 10:43

    Déjà qu’ils ameliorent la fiabilité de leur machine . Mon modèle TC est mort a a peine 8000 km sans parler du revendeur de Toulouse .
    Marque a fuir

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post