Toulouse s'intéresse aux scooters électriques en libre-service

Toulouse s'intéresse aux scooters électriques en libre-service

Dans le cadre de son projet smart-city destiné à dessiner la ville du futur, la ville rose souhaite expérimenter une flotte de scooters électriques en libre-service.
 
Après le vélo en libre-service de Vélô Toulouse, la ville rose va-t-elle passer à l’étape supérieure en expérimentant une flotte de scooters électriques sous le même principe ? Alors qu’elle envisageait il y a quelques mois de lancer le vélo électrique en libre-service avec l’offre e-VLS de Decaux, Toulouse Métropole souhaite désormais s’attaquer aux scooters.
 
« Nous trouvons cette solution intéressante dans le cadre de nos dix projets d’expérimentation lancés chaque année », a déclaré Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge du numérique, sur le site internet Côté Toulouse.
 
Le dispositif pourrait être calqué sur le système Yugo mis en place à Barcelone où une centaine de scooters électriques sont répartis à travers la ville. Fonctionnant en « free floating », à savoir sans station, le système de la capitale catalane fonctionne grâce à une application mobile qui permet aux usagers de localiser et réserver les scooters à proximité.
 
Reste à connaitre la date à laquelle Toulouse souhaite lancer son expérimentation. Pour l’heure, rien n’a encore été annoncé…

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également