Trottinette électrique : Lime dégraisse pour augmenter ses bénéfices

Trottinette électrique : Lime dégraisse pour augmenter ses bénéfices

Cherchant à atteindre plus rapidement son seuil de rentabilité, la startup californienne spécialisée dans les trottinettes électriques en libre-service a décidé d’abandonner 12 villes et de se séparer d’une partie de ses effectifs.
 
Atlanta, Phoenix, San Diego, San Antonio, Linz, Bogotá, Buenos Aires, Montevideo, Lima, Puerto Vallarta, Rio de Janeiro et São Paulo. Au total, Lime vient d’annoncer le retrait de son service dans 12 villes. En parallèle, 14 % des effectifs de l’entreprise vont être licenciés.

Cap sur la rentabilité  

Pour Lime, cette décision de retirer ses trottinettes électriques de certaines villes n’est pas nouvelle. Testant perpétuellement de nouveaux marchés, l’entreprise n’hésite pas à abandonner ceux qu’elle juge le moins rentable.
 
Un véritable changement de stratégie pour la startup. Après avoir longtemps axé sa stratégie sur une croissance agressive, Lime s’oriente désormais vers l’augmentation de ses bénéfices. « L’indépendance financière est notre seul véritable objectif pour 2020, et nous sommes convaincus que Lime sera la première société de mobilité de nouvelle génération à atteindre la rentabilité » a déclaré le CEO de Lime, Brad Bao, interrogé par TechCrunch

1 commentaire

  1. Avatar
    Scalegarage118 15/01/2020 à 16:17

    allez les gras ça dégage . Encore une startoups bien citoyenne

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post