Unu Scooter : premières livraisons attendues au printemps 2020

Unu Scooter : premières livraisons attendues au printemps 2020

D’abord annoncées pour le mois de septembre, les livraisons du nouveau scooter électrique de Unu ont pris du retard. Elles ne devraient finalement commencer que l’an prochain.
 
A travers un nouveau communiqué, la startup berlinoise Unu nous donne quelques nouvelles quant à la commercialisation de son nouveau scooter électrique.

Une conception entièrement nouvelle

Alors que le premier scooter électrique de la marque, l’Unu Classic lancé en 2015, était conçu sur une base déjà existante, le nouveau scooter électrique de Unu a été développé en interne de A à Z. « La priorité absolue était de créer un produit simple et accessible pour faciliter au maximum la vie quotidienne en ville, mais également pour rendre la mobilité électrique et la connectivité accessible à tous » explique la startup berlinoise qui a fait appel au designer Christian Zanzotti pour imaginer et concevoir le nouveau fer de lance de la marque.

Caractérisé par ses lignes arrondis et son optique ronde qui n’est pas sans rappeler la signature visuelle des scooters électriques de Niu, le Unu Scooter a également fait l’objet de travaux avancés en matière d’intégration. L’un des principaux défis de l’équipe a été de parvenir à loger les packs batteries amovibles sous la selle sans pour autant condamner l’espace de chargement. Un pari à priori réussi puisque l’espace est suffisant pour y loger deux casques.

A partir de 2799 euros

Disponible depuis mai 2019 en précommande via le versement d’un premier acompte de 100 euros, le Unu Scooter devrait entamer ses livraisons à compter du printemps 2020.

2000, 3000 ou 4000 watts.... décliné en trois motorisations, le scooter électrique de Unu débute à partir de 2799 euros dans sa version 2 kW et grimpe jusqu’à 3899 € dans sa version 4 kW. Tous les moteurs sont fournis par Bosch et sont limités à 45 km/h en vitesse de pointe.

Par défaut, le scooter est livré avec une seule batterie. Constituée de cellules fournies par le coréen LG et dotée d’une capacité énergétique de 900 Wh, elle autorise jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie. En option, il est possible d’intégrer un second pack pour doubler l’autonomie. Un supplément que le constructeur facture 790 euros.

Aussi en autopartage

Au-delà de la vente de son scooter électrique aux particuliers et aux professionnels, Unu compte également investir le segment de l’autopartage.

"Le nombre de personnes qui paient pour l'utilisation d'un moyen de transport plutôt que la possession augmente" a déclaré Pascal Blum, l'un des trois fondateurs d'Unu, qui ne souhaite pas passer à côté d'un juteux marché. Doté d'une clé numérique et d'une application mobile permettant de le localiser, le scooter électrique d'Unu dispose déjà de la plupart des prérequis pour intégrer les services d'autopartage et lancer des offres inédites.

Aux Pays-Bas, le constructeur prévoit le lancement d’un premier dispositif en lien avec un opérateur dont le nom n'est pas encore révélé. Si le concept réussit aux Pays-Bas, il pourrait également être lancé en Allemagne dès l'année prochaine précise Unu.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post