La nouvelle usine des vélos électriques Solex et Matra inaugurées à Saint-Lô

La nouvelle usine des vélos électriques Solex et Matra inaugurées à Saint-Lô

Le groupe français Easybike a inauguré ce mardi 24 novembre une usine de production à Saint-Lô destinée à la production des vélos électriques Solex et Matra, deux marques dont Easybike est propriétaire.

Issue d’un partenariat public privé, l’usine a été construite sous maitrise d’ouvrage de la Communauté d’agglomération de Saint-Lô pour un montant de 3,9 millions d’euros et avec un soutien du département de la Manche de 300 000 euros. S’étalant sur 4100 m² de surface, l’usine comprend deux lignes de production.

«  Je viens saluer des pionniers. Il se passe ici quelque chose de très important. C’est le retour de Solex en France. Cette belle œuvre servira de modèle : nous sommes au début d’une vague de relocalisations » a déclaré Arnaud Montebourg, présent lors de l’événement. L’ancien ministre du redressement productif avait été l’un des premiers à soutenir l’initiative d’Easybike autour du « produire français », en 2013.

20.000 vélos électriques en 2016

Au total, quelques 40 salariés du groupe seront situés à Saint-Lô en sus des 30 employés du siège parisien et Easybike annonce des objectifs de production plutôt ambitieux :  20 000 vélos électriques en 2016 et 60 000 en 2018. Entre temps, Easybike prévoit d’embaucher 60 à 70 personnes en 2017 pour assurer les cadences de production.

1 commentaire

  1. Avatar
    15/12/2016 à 22:34

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également