Le vélo autonome est-il l'avenir du vélo en libre-service ?

Le vélo autonome est-il l'avenir du vélo en libre-service ?

Le Massachussetts Institute of Technology (MIT) a développé un prototype de vélo électrique autonome qui se déplace jusqu’à son utilisateur. L’objectif est de transformer le système de vélos partagés en résolvant le problème des stations vides ou bondées.

Le groupe City Science du Media Lab du MIT a trouvé une solution pour développer davantage les systèmes actuels de partage de vélos. Les chercheurs sont partis du constat que « les systèmes de vélos en station d’accueil ont souvent des problèmes de rééquilibrage de leur flotte en raison des habitudes de déplacement, ou de l'abondance de vélos en un seul endroit, sans qu'il y ait de stations disponibles. D'autre part, les systèmes sans station d’accueil souffrent souvent d'une sur-quantification, ce qui crée des problèmes supplémentaires comme le stationnement illégal des vélos, leur entassement et l'encombrement des trottoirs ».

Dans ce modèle alternatif, l’utilisateur commande son vélo via une application, et le véhicule se déplace de manière autonome jusqu’à lui.

Un vélo électrique qui se transforme en tricycle autonome

Pour se déplacer en autonomie, les chercheurs du MIT ont conçu un mécanisme qui offre deux configurations différentes. Le vélo possède une fixation mécanique qui lui permet de passer du mode deux-roues (quand il est utilisé) au mode tricycle (lorsque l’utilisateur en descend et que le vélo se rend à sa prochaine destination). « Le vélo passe d'une configuration à l'autre à l'aide de deux actionneurs linéaires qui séparent et rejoignent les roues selon les besoins. Le prototype comprend également des moteurs électriques pour propulser le vélo lorsqu'il est en mode autonome : un moteur de moyeu pour entraîner la roue avant et un second moteur pour la direction. »


Après avoir déposé son passager, le vélo se dirige donc vers son prochain utilisateur ou vers une station de recharge, sans aucune action requise.

Le vélo électrique autonome du MIT se résume pour l'heure à un simple prototype. Il est actuellement dirigé par une télécommande, les prochaines étapes consisteront à intégrer le matériel et le logiciel d’autonomie complète. 
 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également