Vélo-cargo électrique : Ono séduit Hermes et Liefery

Vélo-cargo électrique : Ono séduit Hermes et Liefery

La deuxième génération du « Pedal Assisted Transporter » développé par la startup allemande vient d’intégrer à Berlin deux projets pilotes portés par les groupes logistiques Hermes et Liefery.

Pour la livraison du dernier kilomètre, le vélo électrique a le vent en poupe. Alors que nous évoquions il y a quelques jours l’expérimentation lancée par la startup britannique EAV avec DPD, Ono annonce également de nouveaux programmes. A Berlin, le constructeur vient de s’associer avec Hermes et Liefery pour y intégrer la seconde génération de son vélo-cargo électrique. Dotée de deux moteurs électriques, celle-ci autorise un volume de chargement supérieur à deux mètres cubes.

« Les partenaires veulent évaluer plusieurs paramètres, tels que la capacité de l'industrie logistique de passer des véhicules de livraison classiques aux ONO, le degré de remplacement et la capacité du véhicule-cargo en situations réelles » explique le communiqué de la startup.

Début de production en 2020

Sur la base des résultats de ces premiers prototypes, qui permettront de mieux mesurer l’appétence du marché, ONO prévoit de commencer la production en série de son modèle à compter du printemps 2020.

« Nous sommes heureux de pouvoir démontrer par l'application réelle de notre véhicule-cargo, que les vélos-cargo sont une alternative efficace aux solutions de transport habituelles et que notre ONO en particulier répond au mieux aux besoins de la logistique urbaine » souligne Beres Seelbach, cofondateur et directeur d'ONO. 

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post