Vélo électrique : les Agnelli (Ferrari) investissent dans Cowboy

Vélo électrique : les Agnelli (Ferrari) investissent dans Cowboy

Actionnaire de la célèbre marque italienne Ferrari, la famille Agnelli vient d’entrer au capital de Cowboy, une startup belge spécialiste du vélo électrique.
 
C’est par l’intermédiaire de son fonds d’investissement Exor Seeds que la famille italienne Agnelli, actionnaire du club de football la Juventus de Turin et du constructeur de voitures de luxe Ferrai, est entrée au capital de Cowboy.
 
« Nous sommes allés frapper à leur porte (...) Agnelli étant l'un des plus gros conglomérats industriels, on espère avoir accès à certaines personnes, à des fabricants, etc. », a expliqué Adrien Roose, l'un des trois cofondateurs de Cowboy, interrogé par les lecho.be.

Ce n’est pas la première fois que Ferrari s’intéresse au vélo électrique. En 2017, la marque italienne avait déjà annoncé un partenariat avec Bianchi pour le développement d’une nouvelle gamme de vélos haut-de -gamme marqués du logo « Scuderia Ferrari ».

Rentabilité dès 2021

Intégré à une levée de fonds globale de 23 millions d’euros, l’arrivé de la famille Agnelli au sein du capital de Cowboy doit permettre à l’entreprise d’accélérer son développement. Au programme : le recrutement d’une trentaine de personnes supplémentaires en interne, l’extension du réseau de vente et la poursuite des travaux de R&D. Le mois dernier, la jeune startup lançait la troisième génération de son vélo électrique.

« On vise la rentabilité en 2021, c’est notre grand objectif qui dépend d’une équation entre le nombre de ventes, nos coûts opérationnels et le développement des produits » explique Adrien Roose.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post