Ce vélo électrique bi-place sera bientôt lancé en libre-service

Ce vélo électrique bi-place sera bientôt lancé en libre-service

Jeune pousse française spécialisée dans le libre-service, Pony joue la carte de la différenciation et propose un vélo électrique équipé de deux sièges et d’une double-batterie. Premiers déploiements prévus début 2020 à Angers et Bordeaux.

Il fallait y penser ! Alors que les nouvelles règles du code de la route ont officiellement interdit l’usage d’une trottinette électrique à deux, Pony semble avoir trouvé l’alternative idéale. Spécialisé dans les dispositifs libre-service, la startup angevine a lancé le Double Pony, un vélo à assistance électrique spécialement conçu pour transporter deux passagers. Inspiré du « longtail », un type de vélo très apprécié dans les pays nordiques, celui-ci garde une longueur et un rayon de braquage semblables à un vélo conventionnel.

En pratique, le système reste basique puisqu’un siège supplémentaire est tout simplement intégré au niveau du porte bagage pour y assoir confortablement un second passager. Si l’espace n’est pas occupé, le porte-bagage pourra également servir à transporter un bagage ou même un animal de compagnie assure le fabricant.  

Double-batterie

Qui dit deux passagers dit deux fois plus de poids à transporter et donc une consommation plus élevée. Pour pallier au problème, le Double Pony fait appel à deux batteries. Amovibles et installées sur le cadre, celles-ci autorisent jusqu’à 90 kilomètres d’autonomie en une seule charge.

Classique, le moteur électrique est intégré à la roue avant. Il développé jusqu’à 250 watts de puissance pour une vitesse allant jusqu’à 25 km/h.

Bientôt à Angers et Bordeaux

Souhaitant se faire une place sur le marché de plus en plus convoité du free-floating, la société prévoit de déployer son nouveau vélo électrique en libre-service dans les rues de Bordeaux et d’Angers à compter de début 2020, deux villes dans lesquelles elle opère déjà des trottinettes électriques.

A moyen terme, Pony prévoit également des déploiements à Oxford et à Lyon. Elle espère aussi pouvoir investir les rues de la capitale sous réserve qu’elle soit retenue par l’appel d’offres lancé par la Mairie de Paris destiné à sélectionner trois opérateurs de trottinettes électriques en libre-service.

Un fonctionnement original

En termes de fonctionnement, le système de Pony est plutôt original puisque la startup propose aux clients d’acquérir directement les engins. Les propriétaires ont ensuite le choix entre partager ou privatiser leurs véhicules via l’application de l’opérateur, les revenus générés étant partagés.

Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà se positionner pour acquérir le Double Pony. Pour l’heure proposé pour la seule ville d’Angers, il est annoncé au prix de 1550 euros sur le site internet de l’opérateur.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post