Vélo électrique : l'Europe propose de rendre l'assurance obligatoire

Vélo électrique : l'Europe propose de rendre l'assurance obligatoire

La Commission européenne souhaite rendre l'assurance obligatoire pour les vélos électriques homologués à 25 km/h. Un règlement communautaire qui, s’il est validé, risque de faire beaucoup de tort à un marché en pleine expansion.
 
La souscription d’une assurance au tiers sera-t-elle bientôt obligatoire pour les vélos électriques ? Si elle doit encore être validée par le Parlement et le Conseil européen, la proposition est bien réelle et a été formulée par la Commission Européenne dans le cadre de la révision de la Directive sur l'assurance des véhicules automobiles (MID).
 

Des millions de cyclistes dans l’illégalité

« Si cette proposition devient une loi, une assurance responsabilité civile sera nécessaire et découragera des millions de citoyens européens d'utiliser un vélo électrique » s’inquiète la Fédération européenne des cyclistes qui dénonce une mesure destinée à « saper les efforts et les investissements » de plusieurs États membres mais aussi de l’Union européenne pour promouvoir des moyens de transport alternatifs à la voiture individuelle.
 
« Avec ce texte, la Commission européenne tente de criminaliser des millions d'utilisateurs de bicyclettes à assistance électrique, dont presque tous ont autre assurance, et cherche à bannir l'utilisation de VAE sans assurance, une mesure habituellement réservée aux véhicules à moteur » poursuit la fédération. Une proposition d’autant plus injuste qu’elle ne concernera que les vélos électriques, les modèles « musculaires » classiques restant non soumis à l’obligation.
 
Espérons à présent que la Commission revienne à la raison et que la proposition sera retoquée lors des discussions à venir au Parlement et au conseil européen. Dans le cas contraire, la mesure risque de décourager bon nombre d’utilisateurs potentiels. De quoi donner un sacré coup de frein à une filière pourtant en pleine ascension.

6 commentaires

  1. Avatar
    claudius 53 26/05/2018 à 22:22

    si ce projet d’assurance obligatoire pour les VAE limités à 25kmh était adopté, je revends de suite mon
    vélo à assistance électrique, et ma femme aussi, et on passe à la randonnée pédestre.

  2. Avatar
    Jpob 27/05/2018 à 00:35

    Je fais de même, y’en à marre de remplir les pompes à fric. Encore un moyen de donner aux assurances et une taxe supplémentaire. Ça devient de la folie... Des taxes toujours des taxes... Je suis dégoûté...

  3. Avatar
    Ricos 27/05/2018 à 10:25

    Une fois de plus, l’Europe marche sur la tête...

  4. Avatar
    Francine 28/05/2018 à 07:28

    Tant qu’à faire, je suggère à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, de rendre l’assurance obligatoire aux acheteurs de basket, vu la vitesse à laquelle on peut courir avec de telles chaussures !

    Et on s’étonne que la Commission européenne soit perçu comme un bureau d’enregistrement des lobbies....

  5. Avatar
    Marcello 31/05/2018 à 14:15

    Si on regarde bien le boulot de nos parlementaires européens, ils passent leur temps à pondre des interdictions et des obligations toutes faites pour pomper un peu plus le citoyen. Bien évidemment, ces gens là ne font pas de vélo et ont les moyens de payer vu leurs salaires exorbitants. Il y a de quoi devenir anti union européenne. Je pense qu’aux prochaines élections européennes, je resterai à la maison, A moins que je n’aille faire du vélo, non électrique bien sûr, trop de risques de ramasser une prune ...

  6. Avatar
    duingt 23/06/2018 à 01:42

    En fait si les états en questions propose une assurance d’état d’office avec l’achat des vélos électriques l’affaire sera terminée et il n’y aura pas de marchandisation de ce service.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post