Vélo électrique : Valeo lancera son moteur révolutionnaire en 2022

Vélo électrique : Valeo lancera son moteur révolutionnaire en 2022

Intégrant à la fois moteur et transmission, la nouvelle technologie de Valeo investira le marché du vélo électrique à compter de 2022.

Valeo aura-t-il le même succès que Bosch sur le segment du vélo à assistance électrique ? Arrivant bien plus tard que l’équipementier allemand, le groupe tricolore mise sur sa technologie de pointe pour se faire une place sur un marché de plus en plus convoité.

« Nous sommes un acteur incontournable de l'industrie automobile », déclare Jérôme Mortal, Directeur Electrification de Valeo, interviewé par Bike Europe. « Aujourd'hui, plus de 57 % de nos ventes sont basées sur des composants pour une mobilité durable. Nous développons des pièces indispensables à l'électrification des véhicules. Cette longueur d'avance dans le savoir-faire technologique nous a amenés, il y a trois ans, à pénétrer un nouveau marché de la mobilité. Au départ, nous avons commencé à travailler sur des tricycles électriques et des scooters électriques. Au cours de ce processus, nous nous sommes demandé : pourquoi ne pas insister et nous concentrer sur l'industrie du vélo électrique ? ».

Un vélo électrique avec moteur et transmission intégrés

Révélé fin 2020, le dispositif imaginé par Valeo est unique sur le marché du vélo à assistance électrique. Intégré au pédalier, il intègre à la fois un moteur électrique de 48 volts et une transmission automatique adaptative à 7 rapports. Délivrant jusqu’à 130 Nm, le couple moteur permet de multiplier l’effort du cycliste par 8 ! Un système que Valeo présente comme « beaucoup plus efficace » que les moteurs 24 et 36 volts embarqués sur la plupart des vélos électriques du marché.


« Nous avons travaillé sur un système de changement de vitesses entièrement automatique et prévisible. Fondamentalement, c'est l'algorithme qui évalue, entre autres, la cadence du cycliste et la puissance de la pédale. Cet algorithme connaît le style du cycliste et, en combinaison avec le terrain, comprend ce dont le cycliste a besoin. Sans appuyer sur un bouton ou tourner un levier, le système passe d'une vitesse à l'autre » explique Jérôme Mortal.

Autre avantage : celui d’une conception beaucoup plus simple. Selon Valeo, une cinquantaine de pièces d’usure ont pu être économisées par rapport à un vélo électrique traditionnel.  

S’il peut s’adapter à tous types de vélos électriques, le système imaginé par Valeo semble particulièrement intéressant pour certains segments. C’est le cas pour celui du vélo cargo où les contraintes liées au transport de charges sont importantes. « Avec ce système, un vélo e-cargo transportant une charge de 150 kg peut facilement gravir une pente de 14 % sans trop d'effort de la part du cycliste » chiffre le représentant de Valeo.

Lancement en 2022

En matière de commercialisation, Valeo entend lancer son système en 2022*. A l’instar de Bosch, celui-ci sera intégré à l’offre de différents fabricants partenaires.

A Lyon, une cinquantaine de personnes travaillent à plein temps dans la conception, la fabrication et le sourcing. En lien avec ses futurs clients, l’équipementier teste aujourd’hui plusieurs prototypes sur trois grandes catégories de vélos électriques : vélo de ville, VTT et vélo cargo.

« Si vous croyez aux prévisions les plus optimistes, 300 millions de vélos seraient vendus d'ici 2030. Si vous considérez qu'une proportion croissante est électrique et que vous pouvez prendre un pourcentage X de ce marché, il est clair pour tout le monde que nous parlons de gros chiffres » explique Jérôme Mortal qui songe déjà à lancer une deuxième gamme de produits.

*ndlr : suite à nos échanges avec Valeo, nous avons changé la date de lancement, prévue pour 2022 (et non 2023 comme indiqué au départ)

4 commentaires

  1. Avatar
    Spaolo 27/04/2021 à 18:32

    Quid de l’autonomie ?

  2. Avatar
    NoguY 27/04/2021 à 20:46

    Il parle d’un moteur pas d’une batterie..
    ..a moins que tu ne parles de la durée de vie du moteur ?

  3. Avatar
    Sarde07 28/04/2021 à 08:17

    Ce vélo ressemble à un véhicule de transport, tu ne peux plus gérer ton effort dans le cadre d’une activité sportive. Mais pour les balades en vélo, effectivement c’est l’idéal.

  4. Avatar
    ALLANTE 28/04/2021 à 18:44

    VALEO COCORICO ! Tant qu’il y a des vélos il y a de l’espoir de se balader le nez à l’air libre jusqu’au 36ème variant...Mais aussi avec le cador des équipementiers français de développer un nouveau type de moteurs électriques "intelligents" à partir de 2022. En France on n’a pas des créateurs de vaccins mais il y a des ingénieurs qui sont contagieux aux idées révolutionnaires...

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également