Vélo électrique : vers des batteries à charge rapide ?

Vélo électrique : vers des batteries à charge rapide ?

Grâce à la mise au point de nouveaux procédés, l'institut de technologie de Karlsruhe (KIT) et la société Coboc veulent proposer un pack batteries capable de se recharger en moins d’une heure.
 
Alors qu’il faut aujourd’hui deux à quatre heures pour recharger un vélo électrique, l'institut de technologie de Karlsruhe (KIT) et la société spécialisée dans la mobilité électrique Coboc souhaitent accélérer les choses en développant une nouvelle génération de batteries à recharge rapide. Un nouveau processus qui repose sur des cellules lithium-ion spécifiques. Capables de tolérer un courant de charge bien plus élevé que les cellules habituellement utilisées sur les vélos électriques, celles-ci doivent pouvoir aller jusqu’à 10 ampères. De quoi autoriser une recharge en moins d’une heure sur une prise domestique.
 
A côté de cela, les deux partenaires travaillent sur un nouveau dispositif de gestion de la batterie, le fameux BMS (Battery Management System), qui doit mettre de mieux suivre l’état de charge (SOC) et de santé (SOH) de la batterie qui peuvent s’influencer mutuellement. Enregistrées, les données seront ensuite mises à disposition des fabricants et des utilisateurs. De quoi faciliter les expérimentations et le suivi.

En pratique, le KIT est en charge de la sélection des cellules et du développement du processus de charge rapide tandis que Coboc est concentré sur l’analyse des besoins et le développement du dispositif de suivi.  

En partie financé par le ministère fédéral des Affaires économiques et de l'Énergie (BMWi), le programme s'achèvera en septembre 2021.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post