Vélo électrique : Yamaha structure ses activités en Europe

Vélo électrique : Yamaha structure ses activités en Europe

Equipementier pionnier du vélo électrique, Yamaha restructure son activité en Europe. Une façon d'être plus réactif et de se rapprocher des différents fournisseurs qu’il convoite.  

Au début des années 2000, les systèmes Yamaha faisaient office de référence dans le domaine du vélo à assistance électrique. Figurant parmi les premiers équipementiers à proposer des moteurs électriques intégrés au pédalier, le groupe nippon a été rattrapé par des concurrents comme Bosch ou Shimano, plus agressifs, qui se sont depuis imposés sur le marché.

Souhaitant se refaire une place sur le marché européen où les ventes de vélos électriques explosent depuis ces dernières années, l’équipementier nippon réorganise son activité. A compter du 1er juillet 2020, Yamaha Motor Europe N.V. sera chargé de la gestion des activités liées au vélo électrique du groupe en Europe depuis son siège européen de Schiphol-Rijk aux Pays-Bas. Une mission qui était jusqu'ici assurée par Yamaha Motor Co., Ltd. au Japon.

En se rapprochant du marché européen, Yamaha compte gagner en réactivité mais aussi se rapprocher des nombreux fournisseurs de cycles qu’il convoite. Marketing, prises de commande, commercialisation, approvisionnement en pièces… tout sera désormais géré en direct depuis la plateforme européenne de Yamaha. Une organisation que le groupe nippon aurait sans doute dû mettre en place beaucoup plus tôt…

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post

A lire également