Vélos électriques en libre-service : Uber rachète Jump

Vélos électriques en libre-service : Uber rachète Jump

Cherchant à accroitre ses activités, le spécialiste du VTC s’apprête à acheter Jump Bikes, une société spécialisée dans les vélos électriques en libre-service.
 
Après avoir lancé en début d’année une première expérimentation avec Jump à San Francisco, Uber s’apprête à racheter la startup new-yorkaise spécialisée dans la mise à disposition de vélos électriques en libre-service. Si le montant de la transaction n’a pas été révélé, le site TechCrunch annonce une opération à plus de 100 millions de dollars.
 
Si l’expérimentation UberBike est restée très cloisonnée, Jump Bikes est très largement implanté à l’échelle internationale avec quelque 15000 vélos répartis dans 40 villes et 6 pays à travers le monde. En Europe, Jump Bikes a notamment signé avec la ville de La Haye, aux Pays-Bas.

Baptisé Social Bicycles, le service proposé par Jump s’appuie sur un abonnement de 5 dollars par mois intégrant une heure d’utilisation quotidienne. Au-delà, un supplément de 7 cents par minute est facturé. Pour UberBike, l’outil mis en place reposait sur un dérivé de l’application Uber qui permettait au client de réserver un vélo et de le débloquer grâce à un code PIN.

Si Uber n’a pas commenté cette acquisition, on estime qu’elle permettrait à la célèbre société de VTC d’étendre plus rapidement le service UberBike à l’échelle internationale.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post