WhaTTz lance sa gamme de scooters électriques en France

WhaTTz lance sa gamme de scooters électriques en France

Propriété du groupe chinois LVNENG, la marque WhaTTz fait ses débuts sur le marché français du scooter électrique où elle annonce la commercialisation de ses deux premiers modèles : le YeSsS et le e-street.

Comme bien souvent, c’est par le biais d’un importateur que ces nouveaux scooters électriques arrivent dans l’Hexagone. Alors que la DIP travaille avec Ecomoter pour sa gamme de scooters électriques Orcal, c’est 1Pulsion qui a décidé de lancer la commercialisation de la gamme Whattz dans l’Hexagone.

YeSsS

Modèle bi-place homologué dans la catégorie des scooters électriques équivalents 50cc, le YeSsS est le modèle d’entrée de gamme Whattz. Animé par un moteur de 1750 watts fourni par l’équipementier allemand Bosch et intégré à la roue arrière, le scooter électrique de Whattz offre deux modes de conduite : Eco et Normal.
 
Côté batterie, le pack lithium-ion fait appel à des cellules fournies par le groupe japonais Panasonic. Amovible, celui-ci pèse 11,8 kilos et offre une autonomie comprise entre 50 et 60 kilomètres selon les données communiquées par le constructeur.
 
Disponible en trois coloris (noir, blanc et gris), le Whattz YeSsS est commercialisé à partir de 2390 euros hors bonus écologique.

 

e-Street

Un peu plus cher, le WhaTTz E-street débute à partir de 2880 euros hors bonus. Egalement homologué dans la catégorie des équivalents 50cc, l’engin embarque un moteur Bosch de 3 kW alimenté par une batterie de 1,6 kWh autorisant jusqu’à 60 kilomètres d’autonomie.
 
Pour les gros rouleurs, le Wattz e-Street est aussi déclinée dans une version avec batterie 3,2 kWh. Baptisée e-Street+ et vendue 3570 euros hors bonus, celle-ci permet de porter l’autonomie théorique de l'engin à 120 kilomètres.

Ajouter un commentaire

je souhaite recevoir une notification si d'autres personnes répondent à ce post